GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Les forêts de hêtres de la Roumanie entrent au patrimoine mondial de l’Unesco

    media Une forêt de hêtres dans les Carpates roumaines. Danm / via Getty Images

    Plus de 20000 hectares de forêts vierges de hêtres des Carpates roumaines ont intégré vendredi 7 juillet la liste du patrimoine mondial de l'humanité. « Ce statut Unesco devrait contribuer à renforcer leur protection », estime Radu Vlad, de l'organisation WWF.

    Avec notre correspondant à Bucarest,  Benjamin Ribout

    Le comité Unesco, réuni à Cracovie en Pologne depuis début juillet, a étendu le réseau européen des « forêts primaires de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe ». Celui-ci couvre au total douze pays, dont la Roumanie qui voit 24 000 hectares de ses forêts vierges de hêtres intégrer le patrimoine mondial de l'humanité.

    Réparties dans huit régions différentes, ces forêts rejoignent la réserve de biosphère du delta du Danube, dans le sud-est du pays, seul autre patrimoine naturel roumain à bénéficier de la classification Unesco.

    Ce statut spécial pourrait limiter les dégâts commis par l’industrie du bois. Particulièrement touchée par les déforestations illégales, la Roumanie a perdu des centaines de milliers d'hectares de forêts ces dernières années.

    Mais le pays prend peu à peu conscience du potentiel environnemental et touristique de son patrimoine naturel. Le nombre d'amendes distribuées est en augmentation et l'opinion publique a pris à de multiples reprises position sur le sujet.

    Autre motif de satisfaction : plusieurs chaînes de magasins avaient annoncé il y a quelques mois ne plus vouloir travailler avec le numéro un du bois en Roumanie, l'autrichien Schweighofer, accusé de déboisement illégal et souffrant d'une piètre image dans le pays.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.