GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Assassinat de Nemtsov en Russie: 11 à 20 ans de prison pour les cinq Caucasiens

    media Anzor Goubachev et Zaour Dadaïev, ainsi que 3 autres Tchétchènes étaient jugés depuis octobre 2016 pour le meurtre de Boris Nemtsov, abattu le 27 février 2015. REUTERS/Tatyana Makeyeva

    Cinq Caucasiens, reconnus coupables du meurtre en février 2015 de l'opposant russe Boris Nemtsov, ont été condamnés à des peines allant de 11 à 20 ans de prison par un tribunal de Moscou. Le procès n'a toutefois pas permis de retrouver le commanditaire.

    De notre correspondant à MoscouEtienne Bouche

    Zaour Dadaev, l'homme reconnu coupable d'avoir tiré quatre balles sur Boris Nemtsov, a été condamné à 20 ans d'emprisonnement. Ses quatre co-accusés écopent de peines allant de 11 à 19 ans « à régime sévère ». Cela signifie moins de visites, moins de correspondances et des promenades plus limitées.

    Les cinq hommes sont tous originaires du Caucase russe - de Tchétchénie et de la république voisine d'Ingouchie. Ils étaient jugés depuis octobre 2016 pour le meurtre de l'homme politique Boris Nemtsov. Un soir de février 2015, l'ancien Premier ministren opposant au président Poutine, avait été abattu à quelques mètres de la place Rouge.

    Les cinq accusés avaient été reconnus coupables à l'issue d'un procès en assises. Un sixième homme, un Tchétchène lui aussi, est toujours recherché par la police. Il est présenté comme le commanditaire de l'assassinat. Pour l'avocat de la famille Nemtsov, le fait qu'il n'ait pas été retrouvé montre que l'enquête est un « fiasco total ». Certains proches de la victime accusent l'entourage de Ramzan Kadyrov, le dirigeant de la Tchétchénie, d'être responsable du crime.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.