GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: soupçons d'entente entre les constructeurs automobiles allemands

    media Le magazine «Der Spiegel» dit tirer cette information «d'un document écrit que le groupe Volkswagen a adressé aux autorités de la concurrence» en juillet 2016, comme «une sorte d'auto-dénonciation». REUTERS/Heinz-Peter Bader

    Des entreprises automobiles allemandes se sont peut-être entendues, depuis les années 90, pour fixer les prix des systèmes de traitement des émissions de moteurs diesel. Une affaire qui ternit encore un peu l’image d’un secteur déjà sous pression et frappé par des scandales autour de moteurs diesel truqués et plus polluants que ce que les constructeurs annoncent officiellement.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    L'amende pourrait être salée. D’après un expert, ce sont plusieurs milliards d’euros que les constructeurs automobiles allemands pourraient devoir payer.

    Depuis les années 90, en effet, Audi, Porsche, BMW et Daimler se sont concertés par exemple sur les émissions polluantes de leurs voitures diesel. Un tel cartel est interdit, car il contredit aux règles de la concurrence dans une économie de marché.

    Le magazine Der Spiegel sort cette affaire et révèle que des groupes de travail secrets réunissant les constructeurs automobiles se sont réunis pour se mettre d’accord sur des normes techniques, les coûts, les sous-traitants ou les marchés.

    Les décisions prises au détriment de l’environnement sur les émissions polluantes des voitures diesel constituent le fondement du scandale qui frappe ce secteur depuis les révélations, il y a deux ans, sur des logiciels truqués de Volkswagen. Aujourd’hui, tous les constructeurs sont concernés.

    Les entreprises n’ont pas souhaité faire de commentaire après ces nouvelles révélations, pas plus que l’autorité de la concurrence. Les informations égratignant un peu plus un secteur économique à l’image déjà ternie a eu des conséquences négatives immédiates sur le cours des constructeurs automobiles à la Bourse de Francfort.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.