GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A la Une: Serbie, la politique et les mythes, de Miloš Obilić à Aleksandar Vučić

    media Sous prétexte d'un vice de procédure, la Cour d'appel de Belgrade vient de rejeter l'inculpation de 8 individus soupçonnés de crimes de guerre près de Bratunac en juillet 1995. Photo: Mémorial dédié aux victimes du massacre de Srebrenica. REUTERS/Dado Ruvic

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans

    La Serbie regarde vers l'Europe. En théorie. Parce qu'en réalité, les gouvernants continuent à exploiter le filon des mythes nationalistes, à commencer par celui du Kosovo. L'anthropologue Ivan Čolović décrypte cette apparente schizophrénie de la Serbie et de ses dirigeants. Entretien.
    Lire : Serbie : la politique et les mythes, de Miloš Obilić à Aleksandar Vučić

    Nouvelle preuve de la mauvaise volonté de la justice serbe quand il s'agit de juger les auteurs des massacres de Srebrenica : sous prétexte d'un vice de procédure, la Cour d'appel de Belgrade vient de rejeter l'inculpation de huit individus soupçonnés de crimes de guerre près de Bratunac en juillet 1995.
    Lire : Crimes de guerre : Srebrenica et la « justice bidon » de Belgrade
    11 juillet 1995 : la mémoire douloureuse du massacre de Srebrenica

    C'est une constante. Depuis le début des changements démocratiques en Serbie en 2000, tous les gouvernements successifs ont misé sur la «stabilité» politique et économique, qui serait susceptible d'attirer les investissements étrangers. Pourtant, ceux-ci se font toujours attendre, alors que le déficit social et démocratique s'accumule. Analyse.
    Lire : Serbie : la «stabilité» au profit des investisseurs étrangers... qui ne viennent pas !

    En cinq ans, de 2010 à 2015, 92~600 personnes ont légalement émigré Bosnie-Herzégovine. L’émigration concerne principalement les diplômés et les travailleurs qualifiés, et pourrait rapidement mettre en danger l’économie du pays. En dix ans, 97~000 personnes en âge de travailler sont parties de Republika Srpska, et la tendance n’est pas près de s’inverser.
    Lire : Bosnie-Herzégovine : la Republika Srpska se vide de ses forces vives

    «Répandez leur sang, qu'il s'écoule dans les rues des Balkans.» En Bosnie-Herzégovine, l'EI a proféré des nouvelles menaces de mort : cette fois, contre les imams. Le Reisu-l-ulema Husein Kavazović est particulièrement visé.
    Lire : Bosnie-Herzégovine : les imams sous la menace de l'État islamique
    Islam des Balkans : une tradition de tolérance aujourd'hui menacée ?
    Les Balkans et les guerres en Irak et en Syrie

    Plus d'un mois après les législatives anticipées du 11 juin, faute de majorité, la «coalition des commandants» n'est toujours pas en mesure de désigner un Premier ministre ni le président de l'Assemblée.
    Lire : Kosovo : la «coalition des commandants» accouchera-t-elle (ou pas) d'un gouvernement ?
    Elections au Kosovo : la contre-performance des anciens commandants

    Si la route des Balkans est officiellement fermée, les réfugiés poursuivent pourtant toujours leur voyage vers le Nord de l’Europe. Et si la Croatie n’a jamais été une destination de prédilection pour ceux qui fuient leur pays, de plus en plus se retrouvent bloqués sur ce territoire, contraints d’y demander l'asile. Entretien.
    Lire : Réfugiés : « Il faut arrêter de dire que la Croatie n’est qu’un pays de transit » Réfugiés : sur la «route des Balkans», pris au piège des frontières fermées

    Vents forts, sécheresse : en Croatie, les faubourgs de Split sont menacés par les flammes, tandis que le Monténégro réclame une aide internationale pour maîtriser les feux de forêt. Dans le Nord de la Grèce, par contre, des pluies diluviennes ont provoqué des inondations et des dégâts matériels considérables.
    Lire : Inondations en Grèce, incendies en Croatie et au Monténégro

    La Présidente de la République accuse le gouvernement d'incompétence, le ministre de la Défense met sa démission dans la balance... Les incendies qui ont ravagé la côte dalmate, menaçant directement la grande ville de Split, ont provoqué une vive tension au sein de l'exécutif croate.
    Lire : Croatie : l'incendie de Split met le feu à la maison HDZ
    La situation des réfugiés rroms du Kosovo installés au Monténégro depuis la fin de la guerre ne s'améliore pas. Ils n'ont pas profité de la «Décennie des Rroms» (2005-2015), et la plupart d'entre eux vivent toujours dans des situations d'extrême pauvreté. Reportage dans le ghetto de Konik, à Podgorica.
    Lire : Monténégro : les Roms ne sortent pas du cercle vicieux de l'extrême pauvreté

    En période de crise, le tourisme reste bel et bien le principal moteur de l’économie en Grèce et continue d'attirer de nombreux saisonniers. Mais à quelles conditions ? Le plus souvent sous-payés et déconsidérés, ces travailleurs, la plupart des jeunes diplômés, ne doivent pas s'attendre à ce que leurs droits soient respectés.
    Lire : Tourisme en Grèce : les saisonniers, forçats de l'été

    Alors que les procès contre les putschistes sont encore en cours et que les services de renseignement européens émettent des doutes sur la version officielle du gouvernement Erdoğan, la Turquie célèbre le premier anniversaire de la tentative de coup d’État en une vaste communion nationale habilement orchestrée.
    Lire : Turquie : le 15 juillet 2016, putsch raté et chasse aux gülenistes
    Turquie : Recep Tayyip Erdoğan veut le pouvoir absolu

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.