GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Allocution d'Edouard Philippe sur les retraites: les partenaires sociaux fixeront la valeur du point sous le contrôle du Parlement
    Dernières infos
    Europe

    Turquie: ouverture du plus grand procès après le putsch manqué de juillet 2016

    media A l'extérieur de la prison de haute sécurité où sont jugés les présumés putschistes, des Turcs réclament des sanctions pour les militaires félons, le 1er août 2017. ADEM ALTAN / AFP

    En Turquie, près d'Ankara, s'est ouvert sous haute sécurité le plus grand procès lié au coup d'Etat manqué du 15 juillet 2016. Près de 500 prévenus sont jugés, soupçonnés d'avoir orchestré la tentative de putsch depuis la base aérienne d'Akindji, située au nord-ouest d'Ankara et considérée comme le centre de commandement de putschistes.

    Le procès se déroule dans la prison de Sindjan, où a été construite, spécialement pour les procès liés au putsch manqué, une salle pouvant accueillir jusqu'à 1 500 personnes. Parmi les inculpés, 461 sont en détention, sept autres sont en fuite, alors que d'autres comparaissent libres.

    Le prédicateur Fethullah Gülen, que les autorités d'Ankara accusent d'être le cerveau du putsch, vit depuis longtemps en exil aux Etats-Unis. Adil Öksüz, considéré comme le chef opérationnel des putschistes, est lui aussi en fuite. Mais dans le box des accusés sont bien présents des personnages-clés liés au putsch, comme l'homme d'affaires Kemal Batmaz, ou encore l'ancien chef de l'armée de l'air Akin Ozturk, ancien commandant de l’armée de l’air présenté l'un des personnages clé de la tentative de coup d’État contre Recep Tayyip Erdogan.

    Impressionnant dispositif de sécurité

    Plusieurs chefs d'accusation ont été retenus contre les prévenus, allant de « tentative d'assassinat contre le président Redjep Tayyip Erdogan » jusqu'à «  violation de la Constitution ». Un imposant dispositif de sécurité a été déployé pour l'audience, avec plus de 1 000 agents de sécurité, des véhicules blindés, des tireurs d'élite sur les toits et un drone de surveillance. Quelques dizaines de manifestants se sont rassemblés aux abords du tribunal, ils ont conspué les prévenus et ont jeté des nœuds coulants et des bouteilles vides en leur direction.

    D'autres procès d'envergure, liés au coup d'Etat manqué, ont commencé dans la même prison en février et en mai dernier, avec, à chaque fois, plusieurs centaines de prévenus.  

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.