GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Sommet sur le diesel en Allemagne: des solutions jugées a minima

    media Les dirigeants des constructeurs automobiles allemands réunis en sommet à Berlin, le 2 août 2017. AXEL SCHMIDT / AFP

    Après les scandales sur des logiciels visant à truquer les émissions de voitures diesel et l'annonce d'une entente secrète entre les constructeurs, cette industrie centrale en Allemagne se retrouve sous pression. Constructeurs et pouvoirs publics se sont réunis ce mercredi 2 août afin de présenter des solutions.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    « Une débâcle », « un échec grandiose » : les réactions des organisations de défense de l’environnement sont cinglantes. Pour elles, le sommet sur le diesel a accouché d’une souris.

    Plus de cinq millions de véhicules diesel, les plus modernes, vont être rappelés. Leurs logiciels seront modifiés pour réduire leurs émissions d’oxyde d’azote. La moitié de ces rappels étaient déjà prévus par Volkswagen, ce qui réduit le bilan de la rencontre. L’organisation DUH, en pointe dans la lutte contre la pollution, estime que seul un véhicule diesel sur cinq est concerné et que les émissions au total ne seront réduites que marginalement.

    Le ministre conservateur des Transports Alexander Dobrindt a salué cette avancée qui doit permettre pour lui de parvenir très vite à une « réduction des émissions ». La ministre sociale-démocrate de l’Environnement Barbara Hendricks a eu des mots plus fermes à l’égard des constructeurs automobiles et aurait souhaité aller plus loin : « Les constructeurs automobiles commencent à comprendre qu’ils sont sous pression et doivent réagir pour réparer les dommages causés. Les résultats d’aujourd’hui ne suffisent pas. »

    Les constructeurs veulent par ailleurs proposer des primes pour inciter les propriétaires de voitures diesel les plus anciennes à acheter un modèle plus moderne et donc plus propre. Pour les experts, ces mesures modestes ne suffiront pas à supprimer l’épée de Damoclès qui menace les constructeurs et les particuliers, à savoir des interdictions de circuler pour les voitures les plus polluantes dans les grandes villes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.