GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Turquie: manifestation à Ankara contre le harcèlement des femmes

    media Dans les rues d'Ankara le 5 août 2017, des centaines de femmes ont défilé contre le harcèlement dont elles sont de plus en plus victimes. ADEM ALTAN / AFP

    Des centaines de personnes, surtout des femmes, ont manifesté à Ankara en Turquie samedi soir 5 août. Un rassemblement pour protester contre le harcèlement, de plus en plus fréquent, contre des femmes qui s’habillent en short ou en jupe. Plusieurs cas ont été rapportés ces derniers mois dans les transports, dans les rues ou dans les parcs. Certaines femmes ont même été molestées par leurs agresseurs.

    Avec notre correspondant à Istanbul,  Alexandre Billette

    L’élément déclencheur de ce mouvement est l’agression verbale subie par une femme dans un parc d’Istanbul fin juillet. Un gardien lui a reproché de déranger les passants parce qu’elle portait un short.

    Quelques jours plus tard, des centaines de femmes se rassemblaient à Istanbul en brandissant des shorts et en scandant un slogan : « Lâche-moi avec mes vêtements ». Un petit succès en plein état d’urgence, du coup une manifestation a aussi été organisée à Izmir, et maintenant à Ankara.

    Les manifestations rassemblent bien sûr les Turques libérales, mais aussi quelques femmes voilées. Un ras-le-bol contre des incidents de plus en plus fréquents : en juin déjà une femme avait été frappée par un homme dans un bus parce qu’elle portait un short en plein ramadan.

    Un ras-le-bol aussi plus large contre un gouvernement qui s’immisce de plus en plus dans la vie privée des Turcs en général et des femmes en particulier : le président Recep Tayyip Erdogan a ainsi déjà demandé aux Turques d’avoir au moins trois enfants, a qualifié les femmes sans enfant d’« imparfaites » et menace régulièrement de remettre en cause le droit à l’avortement.

    → A (ré)écouter : Têtes de Turques ! Femmes émancipées et rebelles dans la Turquie d'Erdogan

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.