GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Washington ne considère plus les colonies israéliennes contraires au droit international (Pompeo)
    Dernières infos
    • Colonies israéliennes: l'Autorité palestinienne dénonce la position de Washington
    • Iran: Washington met fin à une dérogation pour l'usine nucléaire de Fordo (Pompeo)
    • Le groupe sidérurgique indien Tata Steel va supprimer jusqu'à 3.000 emplois en Europe
    • Hong Kong: l'UE demande à la police d'éviter la violence (déclaration)
    • Éliminatoires CAN 2021: la RD Congo tenue en échec par la Gambie à Banjul, 2-2, dans le groupe D
    • Pont effondré près de Toulouse: un deuxième mort retrouvé (maire)
    • Plus de 100.000 enfants en détention aux États-Unis en lien avec l'immigration (ONU)
    • Washington donne un nouveau répit de 90 jours au géant chinois Huawei
    • États-Unis: trois morts dans une fusillade dans un supermarché de l'Oklahoma (médias)
    Europe

    L'Espagne redevient une route migratoire importante

    media Des migrants font la queue au port e Motril, près de Grenade, après avoir été secourus par des gardes-côtes espagnols, le 23 juillet 2017. JORGE GUERRERO / AFP

    Ces dernières années, l’Espagne était de moins en moins une destination pour les migrants, réfugiés ou non. La principale route étant celle reliant la Libye et l’Italie et la Grèce. Or, depuis le début de l’année, le sud espagnol est redevenu un passage important depuis le littoral marocain. 10 750 migrants ont débarqué ou tenté de débarqué, depuis le début d’année, selon le ministère de l’Intérieur. Et, cet été, le phénomène s’accélère.

    Les touristes de la plage de Zahara, près de Cadix, ont été sidérés en voyant accoster sur la plage une « patera », une embarcation de fortune, avec des dizaines de migrants à bord.

    D'autres migrants empruntent des moyens plus rapides mais pas nécessairement moins dangereux comme ces six jeunes hommes qui ont volé des scooters des mers sur une plage d'Alhucemas, au nord du Maroc, pour faire la traversée, début août. Quatre ont réussi à accoster sur la côte de Malaga mais ont été arrêtés par la garde civile. Deux pourraient avoir disparu en mer.

    D'autres migrants ont été conduits par des scooters de mer conduits par des passeurs dont deux ont été arrêtés dans la région de Cadix. Une pratique qui existe depuis plusieurs années.

    Ces images-là d'arrivées massives de migrants, on ne les voyait plus depuis des années sur ce littoral andalou. Elles témoignent que l’Espagne est redevenue une destination pour les candidats au départ, rapporte notre correspondant à Madrid, François Musseau.

    Depuis début août, 150 personnes ont pu débarquer via cinq pateras. A Motril, dans la région de Grenade, le centre d'accueil des immigrants illégaux est saturé. Au total, le nombre de clandestins arrivés en Espagne a doublé. Et d’après les autorités, même si c’est une route difficile et chère, le phénomène va s’accroître dans les semaines à venir.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.