GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    En Grèce, Emmanuel Macron prône une «refondation démocratique» de l'Europe

    media Emmanuel Macron prononce un discours sur la colline du Pnyx, en Grèce, avec le Parthénon en arrière plan, le 7 septembre 2017. REUTERS/Aris Messinis/Pool

    La refondation de l'Europe est l'un des grands projets d'Emmanuel Macron. Le président français a profité de son déplacement à Athènes, le berceau de la démocratie, pour donner ce jeudi 7 septembre sa vision d'une Europe ambitieuse.

    Emmanuel Macron s’est choisi un décor grandiose. Un pupitre placé en haut de la colline de la Pnyx, avec l’Acropole en toile de fond, au soleil couchant. C’est ce qu’a souhaité le président français pour donner plus de poids à ses paroles, ce jeudi 7 septembre. Pour lancer, à Athènes, son projet de « refondation démocratique », le chef d’Etat a choisi un lieu lourd de sens. La référence, double, à la naissance de la démocratie et à la crise grecque n’est pas le fruit du hasard.

    Le président français a commencé son discours par quelques mots en grec, pour souligner « le grand privilège » d’être là. « Qu'avons-nous fait de notre démocratie, qu'avons-nous fait de notre souveraineté ? Aujourd'hui la souveraineté, la démocratie, la confiance sont en danger », s’est exclamé Emmanuel Macron. A ses yeux, la démocratie a manqué à l’Europe ces dix dernières années et il veut la faire renaitre.

    Une feuille de route à venir

    Le président français entend « collectivement » retrouver « la force de refonder notre Europe ». Une Europe puissante, une Europe souveraine, capable de surmonter les crises sans interférence extérieure, une Europe qui retrouve sa force première, c’est cette Europe que souhaite le dirigeant français.

    Une Europe, aussi, dans laquelle la Grèce – dont il a salué l’Histoire et le patrimoine – a toute sa place. Ce long plaidoyer a été accompagné d’une promesse : celle de présenter « dans les prochaines semaines » une feuille de route sur dix ans. Une feuille de route dans laquelle figure l’organisation de conventions démocratiques dans chaque pays, pour associer le peuple à la refondation de l’Europe.

    Emmanuel Macron apporte son soutien à la Grèce

    Emmanuel Macron l'a rappelé, la France a toujours été aux côtés de la Grèce. Et elle continue en demandant un allègement de la dette. Le président français espère d'ailleurs avec sa visite relancer les investissements en Grèce pour aider le pays à faire repartir son économie et permettre aux entreprises françaises de faire de bonnes affaires. Il est venu avec une quarantaine de chefs d'entreprise dans la délégation et participe aujourd'hui à un forum économique où seront présents des entrepreneurs français et grecs.
     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.