GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Turquie: reprise du procès du quotidien «Cumhuriyet»

    media Manifestation en faveur de la liberté de la presse et en soutien aux collaborateurs du journal «Cumhuriyet» incarcérés, devant le tribunal d'Istanbul, le 28 juillet 2017. ©REUTERS/Murad Sezer

    Le procès du quotidien d'opposition Cumhuriyet reprend ce lundi 11 septembre en Turquie. Parmi les inculpés, plusieurs journalistes. Une large campagne internationale se mobilise en leur faveur, tant l'affaire est emblématique des attaques à la liberté de la presse dans la Turquie du président Recep Tayyip Erdogan.

    Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

    Est-ce une tentative, condamnée à l'échec, de détourner les projecteurs d'un procès devenu symbole des atteintes à la liberté de la presse en Turquie ? Ce lundi, ce n'est pas à Istanbul où s’était ouvert leur procès en juillet, mais à Silivri, à une centaine de kilomètres de là, que sont jugés 17 collaborateurs du quotidien Cumhuriyet.

    A l'issue des premières audiences, sept accusés avaient été libérés sous conditions. Cinq autres, parmi lesquels de grandes plumes de ce journal d'opposition, sont toujours en prison, parfois depuis plus de dix mois. La défense espère obtenir leur remise en liberté dans l'attente du verdict, qui ne sera pas rendu avant plusieurs semaines ou mois.

    Les journalistes risquent jusqu'à 43 ans de réclusion. Ils sont accusés de soutenir des organisations terroristes aussi diverses et antagonistes que le PKK kurde, le DHKP-C d'extrême gauche et le réseau de l'imam Fethullah Gülen, cerveau présumé du coup d'État manqué de l'été 2016.

    C’est un procès-symbole, car plus de 100 journalistes turcs sont derrière les barreaux, selon l’organisation Reporters sans frontières, qui qualifie le pays de « plus grande prison du monde » pour les travailleurs des médias et le place à la 155e position dans son classement de la liberté de la presse.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.