GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Aujourd'hui
Mardi 25 Juin
Mercredi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Football: suivez en direct le match Mali-Mauritanie en Coupe d'Afrique des nations 2019
    • «L'armée américaine n'a rien à faire dans le Golfe», dit l'Iran
    • Football: la Tunisie et l'Angola font match nul 1-1 dans le groupe E de la CAN 2019
    • Mondial féminin 2019: les Etats-Unis éliminent l'Espagne (2-1) et affronteront la France en quarts de finale vendredi 28 juin
    • Migrants: le Mexique déploie près de 15000 policiers et soldats à la frontière avec les États-Unis (officiel)
    Europe

    Le journaliste Loup Bureau, de retour en France, «très soulagé»

    media Le journaliste français Loup Bureau avec son père Loïc (à droite) et du secrétaire général de l'association Reporter sans frontières, Christophe Deloire (arrière-plan), ce dimanche 17 septembre 2017 à Roissy. GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

    Incarcéré pendant plus de 50 jours dans le sud-est de la Turquie, et accusé d'appartenir à une organisation terroriste armée avant sa libération survenue vendredi, le journaliste français Loup Bureau, 27 ans, a foulé le sol de Paris ce dimanche 17 septembre 2017.

    Après 51 jours de détention à Sirnak, dans le sud-est, Loup Bureau sait désormais qu'il ne passera pas plusieurs décennies derrière les barreaux pour terrorisme. Le journaliste, libéré vendredi par la justice turque - qui a aussitôt prononcé son expulsion -, est à Paris. Il est arrivé ce dimanche matin à bord du vol AF1391.

    A son arrivée, le Français s'est dit « très soulagé » et « très fatigué ». Il explique être resté « jusqu'au bout dans l'incertitude de pouvoir partir ». Ses conditions de détention, « un peu compliquées » au départ, se sont améliorées lorsque « M. Macron a annoncé qu'il demandait (sa) libération ».

    Je n'ai pas été maltraité physiquement. Après, il y a eu des menaces et des intimidations. J'ai été en garde à vue pendant six jours avant d'aller en prison. Voilà, c'est à ce moment-là que ça a été plus compliqué. En ce qui concerne vraiment la prison, je dois dire que j'ai été bien traité

    Loup Bureau, à son arrivée à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle 17/09/2017 - par RFI Écouter

    Le jeune homme avait été interpellé le 26 juillet à la frontière entre l'Irak et la ­Turquie. Dans ses affaires, les autorités turques avaient retrouvé des photos de lui en compagnie de combattants kurdes syriens des Unités de protection du peuple (YPG), un mouvement considéré comme une organisation terroriste par Ankara.

    Selon la défense de notre confrère, ces clichés dataient d'un reportage effectué en 2013 sur les conditions de vie des populations syriennes pendant la guerre ; un reportage diffusé par la chaîne de télévision TV5 Monde. La Turquie occupe la 155e place sur 180 au classement 2017 de la liberté de la presse de l'ONG RSF.

    A l'heure actuelle, environ 170 journalistes seraient détenus en Turquie, pays transfiguré depuis le putsch manqué du 15 juillet 2016. Les confrères turcs sont les plus visés, de loin, mais les étrangers ne sont pas pour autant à l'abri. C'est la deuxième fois qu'un Français se retrouve dans cette situation cette année.

    Jeudi, lors d'une visite à Ankara, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait plaidé pour la libération de Loup Bureau. Au mois d'août, le président Emmanuel Macron avait préalablement demandé sa libération et son retour en France à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.