GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Février
Dimanche 18 Février
Lundi 19 Février
Mardi 20 Février
Aujourd'hui
Jeudi 22 Février
Vendredi 23 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Salah Abdeslam veut assister à son procès à Bruxelles

    media Le procès de Salah Abdeslam pour la fusillade de Forest a été fixé au 18 décembre 2017. ERIC LALMAND / BELGA / AFP

    Poursuivi à Bruxelles « tentative de meurtre dans un contexte terroriste » pour sa participation présumée en mars 2016 à une fusillade à Forest, au cours de laquelle trois policiers avaient été blessés, Salah Abdeslam indique qu'il veut assister a ce procès. C'est la première fois que le seul survivant parmi les kamikazes des attentats du 13-Novembre sera jugé.

    C'était quatre mois après les attentats de Paris. Le 15 mars 2016, une fusillade à Forest précipitait la fin de quatre mois de cavale de Salah Abdeslam, arrêté trois jours plus tard à Molenbeek, une autre commune de la banlieue bruxelloise. Trois policiers avaient été blessés.

    Le procès, dans lequel le seul survivant du commando du 13-Novembre est poursuivi pour « tentative de meurtre dans un contexte terroriste », débutera le 18 décembre devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Si Salah Abdeslam n'était évidemment pas présent à l'audience de fixation du calendrier ce mardi, le parquet fédéral belge indique que le suspect souhaite assister à ce procès, rapporte notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota. Comparaîtra à ses côtés Sofiane Ayari, son complice présumé.

    « Mes clients attendent une prise de responsabilité de la part de messieurs Ayari et Abdeslam, et des explications, indique Me Maryse Alié, avocate de cinq policiers – trois Belges et deux Francais–  qui se sont portés partie civile. Face à l'absence de barrière morale des personnes qui vont comparaître, il était essentiel pour eux, symboliquement, de se constituer partie civile. »

    Salah Abdeslam est toujours détenu à la prison de Fleury-Mérogis en France, sous le régime de l'isolement. Il n'a toujours pas d'avocat. Les autorités françaises devront se prononcer sur sa demande de présence à ce procès et le transférer, en cas d'acceptation, vers la Belgique en décembre prochain.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.