GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Autriche: l'Intérieur, la Défense et la diplomatie à l'extrême droite (Strache)
    • Les Saoudiennes pourront également conduire des motos et des camions à compter de juin 2018 (autorités)
    Europe

    Londres interdit deux nouveaux groupuscules d'extrême droite

    media La ministre britannique de l'Intérieur Amber Rudd veut stopper la progression d'une idéologie raciste, homophobe et antisémite. Jeff Overs/BBC handout via REUTERS

    Le gouvernement britannique a annoncé l'interdiction de deux nouveaux groupes d'extrême droite, Scottish Dawn et NS131. Ces organisations sont en fait des émanations du groupuscule néo-nazi National Action, lui-même déclaré hors-la-loi l'an dernier.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Les autorités britanniques poursuivent leur grande offensive contre la mouvance néo-nazie disséminée à travers le royaume. Scottish Dawn, (l'Aube écossaise), se décrit comme « un nouveau mouvement social identitaire formé en 2017 ». Quant à NS131, elle se veut une plateforme dédiée à « la promotion de la propagande nationale-socialiste », autrement dit de l'idéologie néonazie.

    Mais ces deux groupuscules ne sont en fait qu'une résurgence de l'ultra-violente National Action, première organisation d'extrême droite bannie au Royaume-Uni en décembre 2016. Ses membres avaient été mis hors-la-loi à la suite de l'assassinat de la députée travailliste Jo Cox, un acte qu'ils avaient salué.

    A partir de maintenant, être membre ou soutenir ces groupes sera considéré comme un acte criminel et passible de 10 ans de prison. Cette décision, vise selon la ministre de l'Intérieur Amber Rudd, à stopper la progression d'une idéologie raciste, homophobe et antisémite qui, bien qu'embryonnaire, s'avère présente dans tout le pays.

    Mercredi, la police a arrêté 11 membres présumés de National Action pour préparation d'actes terroristes alors que trois hommes, dont deux soldats britanniques, sont actuellement en jugement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.