GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Espagne: réquisitoire du président du Parlement européen contre «ceux qui sèment la discorde»
    • Loi El Khomri: le Conseil constitutionnel censure partiellement le référendum d'entreprise
    Europe

    Royaume-Uni: Henry Bolton, ex-militaire, nouveau leader de l'Ukip

    media L'ancien officier de l'armée britannique Henry Bolton élu président du parti Ukip, à Torquay, le 29 septembre 2017. Ben STANSALL / AFP

    L'UKIP, le Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni, a élu vendredi 29 septembre son quatrième leader en un an, l'ancien militaire Henry Bolton, qui aura pour tâche délicate de justifier l'utilité de la formation eurosceptique dans un monde post-Brexit. Mais avant cela il lui faudra aussi dissiper une polémique naissante autour du nouveau logo du parti.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    Principal artisan de la victoire du Brexit après des années de campagne anti-européenne, l'Ukip est pourtant désormais un parti à la dérive. Depuis le départ du charismatique Nigel Farage, la petite formation est passée de 13% des voix en 2015 à seulement 1,8% lors du scrutin de juin dernier.

    L'Ukip est ravagé par une guerre interne sur la nouvelle direction à prendre. Henry Bolton, son tout nouveau dirigeant, est ainsi le quatrième désigné par les militants en un an, et cette fois les membres du parti espèrent que celui que personne n'attendait sera l'homme de la continuité.

    Ancien officier de l'armée britannique âgé de 54 ans, Henry Bolton a appelé à l'unité et souligné que sa priorité serait de veiller à ce que la Première ministre Theresa May mette bien en oeuvre le Brexit.

    Mais à peine élu, le leader doit déjà gérer une polémique autour du nouveau logo du parti : en remplacement du symbole de la livre sterling en violet sur fond jaune, les délégués ont choisi une tête de lion dans les tons de violet. Las, sa ressemblance frappante avec le lion couronné de la Premier League de football n'a échappé à personne et a valu au Ukip moult sarcasmes et remontrances via les réseaux sociaux. Pour l'instant, l'organisateur du championnat anglais reste coi mais son équipe juridique se pencherait déjà sur un éventuel recours légal...

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.