GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • «Pas d'information sur un drone perdu aujourd'hui» par l'Iran (Zarif)
    • Catastrophes aériennes: Boeing provisionne 4,9 milliards de dollars en raison de l'immobilisation du 737 MAX
    • Les États-Unis ont abattu un drone iranien au-dessus du détroit d'Ormuz (Trump)
    • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    Europe

    Annulation de vols chez Ryanair: des solutions «pour les 3/4 des clients»

    media Alignement de Boeing 737-800 de la compagnie Ryanair, à Seattle le 19 mars 2013. REUTERS/Marian Lockhart/Boeing Company/Handout

    La compagnie aérienne à bas coût Ryanair a assuré ce lundi avoir trouvé une solution pour les trois quarts de ses clients affectés par la deuxième vague d'annulations de ses vols dévoilée la semaine dernière.

    Mercredi, la compagnie irlandaise a annoncé devoir annuler 18 000 vols entre novembre et mars, en plus des suppressions de quelque 2 000 vols prévus en septembre et octobre dévoilés mi-septembre sans crier gare.

    La principale entreprise du secteur en Europe, en terme de nombre de passagers transportés, fait face à un grave problème de planning de pilotes.

    Lundi, Ryanair a rappelé que l'immense majorité (98 %) des clients touchés par la première vague - soit 315 000 clients - s'étaient vu proposer un itinéraire « alternatif » ou un remboursement.

    La compagnie à bas coûts a ajouté que « plus de 75% des clients concernés » ont reçu une solution pour la deuxième vague de vols concernés, annoncée mercredi et pour lesquels 400 000 clients avaient déjà acheté un billet. « Plus de 300 000 itinéraires alternatifs ou remboursements [...] ont été traités, et ce chiffre devrait monter à plus de 90 % des clients [plus de 360 000 clients] cette semaine », a assuré Ryanair.

    Rude coup pour la compagnie

    « Nos réductions de vols au sein de notre programme d'hiver nous permettront de ne pas annuler d'autres vols pour des raisons de tableaux de service », a promis lundi le directeur marketing Kenny Jacobs.

    Ces deux vagues d'annulations constituent néanmoins un rude coup pour la réputation de la compagnie qui avait lancé ces dernières années des initiatives pour mieux tenir compte des besoins de ses clients et améliorer son image.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.