GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Argentine: Macri s'impose lors des législatives de mi-mandat (résultats officiels partiels)
    Europe

    Pays-Bas: décès de l'ancien maire très apprécié d'Amsterdam

    media Le bourgmestre d'Amsterdam Eberhard van der Laan (au centre) visite les environs de la ville en compagnie du roi des Pays-Bas Willem-Alexander (à droite), le 8 septembre 2017. Phil Nijhuis / ANP / AFP

    Le populaire maire d'Amsterdam Eberhard van der Laan, largement reconnu pour avoir incarné la capacité de tolérance de la capitale néerlandaise, est décédé, jeudi soir 5 octobre 2017, à 62 ans, d'un cancer du poumon. Eberhard van der Laan avait préparé ses administrés à cette annonce.

    Avec notre correspondant à BruxellesQuentin Dickinson

    Depuis huit mois, Eberhard van der Laan se savait condamné : son cancer des poumons s’avérait désormais inguérissable, et, au début de l’année, il envoyait une lettre à tous ses administrés, pour leur faire savoir que le pronostic médical n’était guère réjouissant, mais qu’il continuerait à remplir son mandat, tant qu’il en aurait la force.

    Le 18 septembre 2017, une seconde lettre apprenait aux Amstellodamois que leur bourgmestre prenait congé d’eux. Il est décédé paisiblement et dans la dignité jeudi soir 5 octobre 2017.

    « Vaillant, déterminé, charitable »

    Son combat contre la maladie en a rajouté à la considérable popularité de cet avocat, dont le visage émacié et cireux trahissait ces derniers mois les efforts qu’il s’imposait pour rester le plus longtemps possible à la barre.

    Le 20 septembre, porteurs de petites bougies, des milliers de citoyens de la principale ville des Pays-Bas se sont rassemblés en silence devant sa résidence officielle à la Herengracht.

    Comme ses prédécesseurs, Eberhard van der Laan se sera efforcé d’endiguer la drogue et la prostitution, tout en stimulant le tourisme. Cet élu travailliste, ancien ministre de l’Intégration, était apprécié pour ses qualités humaines autant que pour son efficacité.

    Pour beaucoup, s’appliquait bien à lui la devise municipale d’Amsterdam : « Vaillant, déterminé, charitable ».

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.