GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Vendredi 24 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 26 Novembre
Lundi 27 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Crise en Ukraine: rencontre secrète entre Russes et Américains à Belgrade

    media Vue de Belgrade, de nuit. Getty Images/Andrija Pajic

    Une rencontre s'est tenue samedi 7 octobre sous le sceau du secret à Belgrade, capitale de Serbie. Un envoyé russe et son confrère américain ont discuté des divers scénarios pour mettre fin à la guerre qui fait rage en Ukraine.

    Avec notre correspondant à Belgrade Laurent Rouy

    Tout avait été fait pour rendre l'entretien le plus discret possible, et d'ailleurs personne ne sait ni où ni quand exactement il a eu lieu, ni de quoi les parties en présence ont discuté précisément.

    La rencontre de Belgrade a réuni d'un côté l'ancien ambassadeur américain auprès de l'Otan Kurt Walker, et de l'autre le conseiller spécial de Vladimir Poutine, Vladislav Surkov.

    Elle avait pour but d'explorer des solutions à la guerre que connait l'Ukraine depuis 3 ans et demi, en tentant de relancer les négociations de paix, dit processus de Minsk. C'est la deuxième fois que les deux négociateurs se rencontrent. Ils s'étaient vus en Biélorussie en août.

    Pourquoi avoir cette fois-ci choisi Belgrade ? Parce que le conseiller russe Vladislav Surkov est interdit d'entrée en Union européenne justement depuis la guerre, tandis que l'Américain Kurt Walker refuse de se rendre à Moscou. La Serbie était donc une zone neutre idéale.

    Les deux points qui pourraient mener à la paix en Ukraine sont connus : le déploiement d'une mission de Casques bleus dans le Donbass, et le règlement de la question de l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

    C'est là un point d'achoppement important : pour les Russes, il faut dissocier le cas de Donbass de celui de la Crimée, que la Russie a annexé au début du conflit, alors que pour les Etats-Unis, Donbass et Crimée doivent être considérés comme un tout dans un futur règlement du conflit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.