GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Russie: le Premier ministre Medvedev en tournée au Maghreb

    media Dmitri Medvedev aux côté du Premier ministre marocain Saadeddine Othmani le 11 octobre 2017. REUTERS/Stringer

    Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev achève une visite de quatre jours en Afrique du Nord, en Algérie puis au Maroc. Cette visite témoigne de l’intérêt économique et stratégique de Moscou pour le Maghreb. Même si pour l’heure les échanges économiques entre la Russie et cette zone restent modestes.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    Pas question de fâcher l'un des pays hôtes de sa tournée au Maghreb : Dmitri Medvedev a décidé d'accorder le même temps à l'Algérie et au Maroc. Deux jours chacun et des entretiens au niveau des chefs d’Etat avec le président Abdelaziz Bouteflika en Algérie, et le roi Mohamed VI au Maroc. La Russie ne laisse rien au hasard, afin de ne braquer ni l’un ni l’autre des deux grands rivaux d’Afrique du Nord.

    En Algérie comme au Maroc, il s’agissait pour l’essentiel de relancer des relations commerciales jugées « insuffisantes » à Moscou, comme à Rabat et à Alger. L’Algérie est l’un des principaux clients en Afrique de l’industrie militaire russe, mais la Russie aimerait lui vendre des équipements industriels, voire même des centrales nucléaires.

    Au Maroc, ce sont les produits agricoles qui intéressent Moscou, mais la Russie caresse aussi l’espoir de vendre des armes à un pays qui a toujours préféré se tourner vers les Américains pour s’équiper.

    Sur le terrain diplomatique, Moscou espère se rapprocher de ces deux pays pour consolider ses positions à la fois dans le monde arabe, et sur le continent africain. Et là encore la Russie se montre très prudente, en adoptant une position de neutralité dans le dossier du Sahara Occidental, qui oppose depuis plusieurs décennies, le Maroc à l’Algérie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.