GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    • Éliminatoires CAN 2021 : le Gabon s’impose à domicile face à l’Angola lors de la deuxième journée (2-1)
    • Iran: la Maison Blanche condamne l'utilisation de la force contre les manifestants
    Europe

    Législatives en Autriche: l'extrême droite en embuscade

    media Le conservateur Sebastian Kurz apparaît comme le grand favori des législatives autrichiennes. REUTERS/Leonhard Foeger

    Quelque 6,4 millions d’Autrichiens sont appelés aux urnes ce dimanche 15 octobre pour un scrutin législatif anticipé afin de renouveler la Chambre basse et élire un nouveau chancelier fédéral qui devra composer la future coalition. Le jeune leader conservateur, Sebastian Kurz est donné favori dans les sondages, devant l’extrême droite et les sociaux-démocrates.

    Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace

    A 31 ans, Sebastian Kurz pourrait devenir le plus jeune dirigeant européen. Grand favori au poste de chancelier, le jeune conservateur devrait arriver en tête des législatives ce dimanche soir.

    Mais c’est surtout la seconde place, disputée par l'extrême droite et les sociaux-démocrates, qui sera scrutée. C’est vraisemblablement avec l’un de ces deux partis que Sebastian Kurz pourrait décider de s’allier pour gouverner. Or, depuis quelques semaines, les relations entre sociaux-démocrates et conservateurs se sont tendues. En cause, des vidéos douteuses sur Sebastian Kurz, visibles sur internet, dont le parti social-démocrate serait à l’origine.

    La grande coalition entre les deux partis, qui gouverne l’Autriche depuis 1945 à quelques exceptions près, semble difficilement reconductible. C’est donc vers l’extrême droite que les regards se tournent. Les nationalistes pourraient atteindre la deuxième place ce soir, avec le score de 27 %, un record pour eux à des élections législatives. Un tel score leur assurerait quasiment d’être choisi par Sebastian Kurz, qui ne cache pas une certaine proximité avec les idées nationalistes.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.