GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Aujourd'hui
Lundi 25 Mars
Mardi 26 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • CAN 2019 : la Tanzanie sera en Egypte pour la phase finale après s’être imposée 3-0 face à l’Ouganda déjà qualifiée
    • Football : l'équipe du Bénin s'est qualifiée pour la Coupe d'Afrique des nations 2019 en éliminant celle du Togo 2-1
    • CAN 2019 : le Congo-Brazzaville n’ira pas en Egypte après une défaite face au Zimbabwe (2-0)
    • CAN 2019 : la RDC se qualifie pour la phase finale en battant le Liberia 1-0 grâce à Cédric Bakambu
    • Massacre au Mali: dissolution de la milice dogon Dan Amassagou et des chefs de l’armée remplacés (officiel)
    Europe

    Révélations de Mediapart: la CPI suspend deux fonctionnaires

    media Siège de la CPI à La Haye, Pays-Bas. Wikimédia

    La Cour pénale internationale au coeur de la tourmente : deux de ses fonctionnaires ont été suspendues, une enquête interne a été ouverte... En cause ? L'ancien Procureur de la CPI, l'Argentin Luis Moreno Ocampo, mis en cause par le journal français en ligne Mediapart, qui s'est procuré 40 000 documents internes. Des documents transmis à des dizaines d'autres médias.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Laxmi Lota

    Luis Moreno Ocampo est accusé d'avoir détenu des comptes offshore, notamment au Panama, pendant qu'il était procureur de la Cour pénale internationale, de 2003 à 2012 : des informations qu'il aurait cachées à la CPI. Ils n'ont rien demandé, s'est justifié l'ancien procureur auprès des médias.

    Par ailleurs, en 2015, Luis Moreno Ocampo rejoint l'organisation Justice First, créée par le milliardaire libyen Hassan Tatanaki. Dans ce cadre et grâce a ses relations au sein de la CPI, il aurait obtenu des informations pour éviter au milliardaire d'être poursuivi par la Cour.

    Deux fonctionnaires de la CPI font l'objet d'une enquête interne dans cette affaire : elles ont été suspendues en attendant ses conclusions.

    La procureure actuelle, Fatou Bensouda, souligne que depuis 2015, donc après le départ de Luis Moreno Ocampo, les dirigeants de la Cour doivent désormais déclarer tous les ans leur patrimoine. « L'inquiétude me gagne et je prends ces allégations très au sérieux », a-t-elle dit depuis la publication de cette enquête par les médias.

    →(Re)lire :

    CPI: Mediapart révèle un «montage» derrière l’arrestation de Laurent Gbagbo

    Procès Gbagbo: les questions que soulèvent les révélations de Mediapart

     

     

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.