GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Catalogne: Poutine critique le «deux poids deux mesures» des Européens

    media Le président russe Vladimir Poutine participait ce jeudi 19 octobre à une conférence du club Valdaï organisée à Sotchi. REUTERS/Alexander Zemlianichenko/Pool

    Le président russe Vladimir Poutine a qualifié jeudi la crise catalane d'« affaire intérieure » à l'Espagne tout en s'en prenant à la politique de « deux poids, deux mesures » des Européens face aux velléités d'indépendance des peuples.

    Vladimir Poutine reproche aux pays européens leur position vis-à-vis de la Catalogne. Le président russe a rappelé ce jeudi sa position de neutralité vis-à-vis de la province espagnole : « il s’agit d’une affaire intérieure à l’Espagne » a-t-il dit en marge d’un forum organisé à Sotchi. Mais il s’est étonné des prises de position des pays européens, dénonçant « le deux poids deux mesures » de l’Europe quand il s’agit de soutenir l’indépendance d’un pays.

    « Dans le cas de la Catalogne, l’Union européenne et un certain nombre de pays ont condamné sans réserve les partisans de l’indépendance. Pourtant, lors de l’indépendance du Kosovo, ces mêmes pays avaient décidé de soutenir sans condition cette indépendance, afin de plaire à leur grand frère américain – et cette décision a créé un précédent dans d’autres régions d’Europe et du monde ! Par contre, quand la Crimée a choisi son indépendance par référendum, puis son rattachement à la Russie, là ça ne leur a pas plu... On dirait qu'aux yeux de certains de nos partenaires, il y a des partisans "légitimes" de l'indépendance et de la liberté, et il y a les "séparatistes" qui ne sont pas autorisés à se défendre, même via des mécanismes démocratiques. Ce genre de "deux poids deux mesures" est lourd de danger pour le développement et la stabilité de l’Europe et des autres continents. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.