GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Arabie saoudite rappelle son ambassadeur à Berlin pour protester contre une déclaration allemande sur le Liban (agence)
    • Syrie/chimique: nouveau veto russe à une résolution prolongeant les enquêtes internationales
    • Liban: Hariri affirme être «en route pour l'aéroport» pour quitter Ryad (tweet)
    Europe

    La Suède va héberger la plus grande usine de batteries électriques d’Europe

    media Une Autolib, voiture électrique en libre-service, en charge en région parisienne. Patrice Latron / via Getty Images

    L'usine de batteries électriques la plus grande d'Europe pourrait voir le jour dans le nord de la Suède. Alors que de plus en plus de constructeurs automobiles européens se tournent vers la voiture électrique, l'enjeu pour les industriels est de ne pas rater le tournant dans la course au monopole de la batterie.

    Avec notre correspondante à Stockholm,  Violette Goarant

    La Suède va héberger la plus grande usine de batteries électriques d'Europe. C'est l'annonce faite jeudi par l'entreprise suédoise Northvolt qui cherche encore 4 milliards d'euros d'investissement.

    La destination choisie est Skellefteå, une ville côtière du Nord-est suédois, mais aussi une ville industrielle. Skellefteå est située près des principaux gisements suédois de nickel, cobalt, lithium, minéraux nécessaires pour fabriquer les batteries électriques, enjeu majeur selon Peter Carlsson, directeur de Northvolt, à l'heure de la voiture électrique.

    Face à la concurrence qui s'organise aux Etats-Unis avec Tesla et sa giga-usine, l'entreprise suédoise compte sur une production qui devancerait tout concurrent en Europe, en employant entre 2 000 et 2 500 personnes. Peter Carlsson a déclaré que, si tout se passe comme prévu, le premier coup de pelle sera donné fin 2018.

    ► (re) lire : Economie: «Drive the future», le nouveau plan stratégique de Renault

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.