GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 23 Novembre
Vendredi 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    A la Une: presse muselée en Serbie, Vučić et Milošević, même combat?

    media Le président serbe Aleksandar Vucic en 2016. AFP/Andrej Isakovic

    Chaque jour, les pressions sur les médias ne font qu’empirer en Serbie : presse indépendante bâillonnée, journalistes intimidés par les autorités, lynchage médiatique par les tabloïds pro-régime… Rien d’étonnant quand on sait que le président Vučić contrôlait déjà les médias dans les années 1990 en tant que ministre de l’Information de Milošević. La Serbie risque-t-elle de se retrouver bientôt sans média indépendant ? État des lieux inquiétant.

    Lire : Presse muselée en Serbie : Vučić et Milošević, même combat ?

    Ils sont des milliers à travailler en Slovaquie sans permis de travail, sans protection sociale. Originaires de Serbie, de Bosnie-Herzégovine, de Macédoine ou d’Ukraine, ils servent de « variable d’ajustement » sur les chaînes de production. Leurs employeurs ? Samsung, PSA Peugeot Citroën ou encore Kia Motors ou bien, pour les personnes arrêtées mardi sans papiers, Shin Heung Precision Slovakia.

    Lire : Slovaquie : la police arrête 72 travailleurs sans contrat des Balkans

    Ils dorment dans des baraquements insalubres, et touchent une trentaine d’euros par journée d’un épuisant labeur dans les champs d’Italie du Sud   non sans avoir versé leur dîme aux caporali qui les ont recrutés, les « protègent » et les surveillent. Soutenus par les « structures parallèles » de la mafia, les grands domaines ont besoin de cette main-d’œuvre quasiment servile.

    Lire : Bulgarie : dans la solitude des champs de tomates d’Italie du Sud

    Momchilovtsi. La plupart des Bulgares seraient bien incapables de placer le village des Rhodopes sur une carte, mais pour les Chinois, c’est devenu le symbole d’un yaourt qui fait vivre plus longtemps. Comme le prétend une publicité de l’Empire du Milieu...

    Lire : Bulgarie : la ruée des Chinois vers le yaourt de Momchilovtsi, « secret » de longévité

    Ahmed Rafi Musto, un commandant d’origine syrienne de l’État islamique naturalisé bulgare a été arrêté à Sofia avec deux complices. Il finançait ses activités terroristes grâce à la production de tabac à chicha principalement destiné à l’exportation.

    Lire : Terrorisme et tabac à chicha : un commandant de l’État islamique arrêté en Bulgarie

    Les Balkans et les guerres en Irak et en Syrie

    Neuf candidats sont en lice pour l’élection présidentielle slovène, dont le premier tour a lieu dimanche 22 octobre. Le chef de l’État sortant, le social-démocrate Borut Pahor, fait figure de grand favori. Au deuxième tour, il pourrait affronter Marjan Šarec, 39 ans, un ancien comique qui veut renouveler la scène politique.

    Lire : Présidentielle en Slovénie : Marjan Šarec, l’ancien comique qui veut battre Borut Pahor

    Nouveau rebondissement dans le feuilleton Agrokor : lundi matin, la police a procédé à l’arrestation de plusieurs personnes impliquées dans le scandale financier, tandis que l’ancien patron du géant agroalimentaire, Ivica Todorić, accuse le gouvernement de mener une « chasse aux sorcières » et compte porter plainte contre l’État. Explications.

    Lire : Croatie : le feuilleton Agrokor vire au thriller policier

    Plus d’un an après le putsch manqué du 15 juillet 2016, la chasse continue contre les partisans de Fetulah Gülen. En Bosnie-Herzégovine, quinze écoles privées du groupe Bosna Sema sont plus que jamais dans le viseur du Président turc Recep Tayyip Erdoğan. Reportage dans la prestigieuse université internationale Burch de Sarajevo, où la tension est palpable.

    Lire : Bosnie-Herzégovine : les écoles gülénistes tentent de résister à la traque d’Erdoğan

    Turquie : Erdogan et les Balkans, un nouveau modèle politique ?

    Cela devait être le jour J. Lundi, des juges et procureurs serbes du Kosovo avaient rendez-vous à Pristina pour prêter serment, conformément aux accords sur la réintégration des institutions judiciaires parallèles serbes du Nord du Kosovo. Or, personne n’est venu au rendez-vous. Le Président Thaçi dénonce une décision dictée par Belgrade, et le manque de réaction de l’UE.

    Lire : Kosovo : dans le Nord, la justice serbe continue à faire bande à part

    Entre Belgrade et Pristina, le « dialogue » est-il encore d’actualité ?

    Lundi, la Guardia di Finanza a lancé un vaste coup de filet en Sicile contre la mafia albano-italienne. Parmi les sept personnes arrêtées pour trafic de drogues, le chef de clan Moisi Habilaj. Il aurait bénéficié de la complicité de son cousin, l’ancien ministre de l’Intérieur Saimir Tahiri, pour mener ses affaires.

    Lire : Mafia albanaise : le cousin de l’ancien ministre de l’Intérieur arrêté en Italie

    Mercredi 11 octobre, le président kosovar recevait son homologue albanais. L’occasion de lui demander de réparer « l’injustice » de l’UE, qui refuse toujours la libéralisation des visas à Pristina, en offrant à ses concitoyens des passeports estampillés République d’Albanie.

    Lire : Hashim Thaçi demande à Tirana des passeports albanais pour le Kosovo, Ilir Meta refuse

    Des partenariats public-privé (PPP) en guise d’investissements publics, des coupes sombres dans le budget de l’administration publique et de nouvelles exemptions fiscales pour le secteur touristique : c’est désormais le FMI lui-même qui tire la sonnette d’alarme sur les conséquences risquées des choix toujours plus libéraux du gouvernement d’Edi Rama.

    Lire : Albanie : quand le FMI critique l’ultralibéralisme du gouvernement Rama

    De plus en plus de réfugiés et migrants bloqués en Serbie retournent en Grèce, selon Info Park, l’association d’aide aux réfugiés basée à Belgrade. De là, ils espèrent rejoindre plus facilement l’Europe de l’Ouest.

    Retrouvez notre fil d’info en continu : #Réfugiés #Balkans : Bloqués en Serbie, de plus en plus de réfugiés font le voyage retour vers la Grèce

    Début octobre, ce sont des ouvriers agricoles pakistanais qui ont été grièvement blessés dans la banlieue d’Athènes par un groupe de jeunes affiliés au parti néonazi Aube dorée et déjà impliqué dans d’autres agressions racistes. Dans une Grèce rongée par le chômage et la crise économique, les attaques anti-migrants ont encore de beaux jours devant elles.

    Lire : Violences racistes en Grèce : « Les néonazis se sentent pousser des ailes »

    Connus depuis les Romains, les thermes d’Elbasan sont de nouveau à la mode. Leurs vertus thérapeutiques attirent les curistes de tout le monde albanais. Chaque automne, la vallée de Tregan s’anime quelques semaines durant autour de ces eaux miraculeuses. Reportage.

    Lire : Albanie : les « eaux miraculeuses » des thermes d’Elbasan

    Défaite cinglante du VMRO-DPMNE de Nikola Gruevski aux premier tour des élections locales ce dimanche, tandis que le SDSM de Zoran Zaev remporte 37 municipalités, dont Skopje. 35 municipalités auront un second tour le 29 octobre.

    Lire : Élections municipales en Macédoine : la débâcle du VMRO-DPMNE

    Macédoine : la fin de dix années de pouvoir sans partage du VMRO-DPMNE

    En Macédoine, le nombre de décès dans la première semaine après accouchement est trois fois plus élevé que la moyenne européenne. A la Maternité centrale de Skopje, deux prématurés se partagent un seul incubateur, et une infirmière doit s’occuper de 50 bébés. Compte-rendu d’une faillite sanitaire.

    Lire : Macédoine : triste record d’Europe de la mortalité infantile

    Les premiers magnétoscopes sont entrés en Yougoslavie au début des années 1980. Leur prix dépassait alors le millier de dollars et c’était un signe extérieur de richesse un peu spécial. Une décennie plus tard, ils se sont répandus telle une épidémie, marquant le début de l’ère du piratage et de la fin des cinémas. On est sympas, on rembobine l’histoire oubliée des VHS balkaniques.

    Lire : L’âge d’or de la VHS : splendeur et décadence des vidéoclubs yougoslaves

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.