GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Aujourd'hui
Lundi 25 Juin
Mardi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    La production mondiale de vin est historiquement basse cette année

    media En Amérique du Sud, le Brésil tire son épingle du jeu. Il a bien récupéré en doublant sa récolte cette année. L'Afrique du Sud progresse de 2%, tandis que l'Australie retrouve un niveau correctee. REUTERS/Enrique Calvo/File Photo

    Selon les premières estimations de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), 246,7 millions d'hectolitres de vin ont été produits dans le monde en 2017. Soit une baisse de 8 % par rapport à l'année précédente. Ce recul est notamment dû aux aléas climatiques qui ont durement frappé l'Europe occidentale. Sur les autres continents, la situation reste contrastée.

    Si la France garde sa deuxième place de producteur mondial de vin, derrière l'Italie et devant l'Espagne, elle accuse l'une des plus grosses pertes de récolte : -19 %. Avec l'Allemagne, ces quatre pays ont plombé la production mondiale de vin en 2017. La faute aux conditions climatiques.

    « La production mondiale de vin en 2017 est historiquement faible, en raison essentiellement d'évènements climatiques au printemps, un peu de sécheresse l'été, qui ont affecté notamment les grands pays producteurs de l'Europe de l'Ouest : Italie, Espagne, France », explique Jean-Marie Aurand, directeur général de l'OIV.

    Mais certains pays d'Amérique latine, « qui ont des niveaux de production modestes », ont également été impactés, ajoute t-il. « Je pense en particulier au Chili. L'Argentine a une meilleure production que l'an dernier, mais ce n'est pas encore le niveau auquel elle nous avait habitués. »

    En Amérique du Sud, le Brésil tire son épingle du jeu. Durement touché par la sécheresse l'an passé, ce pays a bien récupéré en doublant sa récolte cette année. Quant aux incendies qui, plus au Nord, ont ravagé les vignobles californiens début octobre, ils ne devraient pas peser sur la production américaine. Les Etats-Unis restent le quatrième producteur mondial de vin.

    Quid de l'Afrique du Sud ?

    Enfin, tandis que l'Australie retrouve un niveau correct de production, l'Afrique du Sud progresse de 2 %. « L'Afrique du Sud est un pays où le vignoble se maintient à un très bon niveau. Il est aussi à d'autres usages, on produit aussi des jus de raisin en Afrique du Sud. Mais de plus en plus, c'est la production de vin qui a tendance à se renforcer », constate Jean-Marie Aurand.

    Il explique qu'il s'agit tout simplement d'une question de prix, « parce que le raisin est beaucoup mieux rémunéré, semble-t-il, ces dernières années, au travers de la production viticole ». Et de rappeler que si « 2016 était une année plutôt faible en raison de la sécheresse, maintenant, c'est une année tout à fait correcte ».

    « Comme quoi vous voyez, la production viticole, mais ce n'est pas une nouveauté, est très dépendante du climat et des conditions climatiques. Comme leur production cette année atteint un bon niveau en Afrique du Sud, la disponibilité de vin sera sûrement plus importante en effet, donc c'est plutôt un facteur positif pour le secteur vitivinicole sud-africain. »

    → À relire : Afrique du Sud, Maroc, Espagne, Océanie ; les grandes tendances du vin en 2016

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.