GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Législatives en Islande: le Premier ministre limite la casse

    media Le Premier ministre islandais Bjarni Benidiksson dont le parti conservateur a remporté les législatives s'adressant à ses supporters, après les premiers résultats, le 28 octobre à Reykjavik. Halldor KOLBEINS / AFP

    En Islande, le parti conservateur a obtenu 16 sièges sur 63 aux élections législatives anticipées. Le Premier ministre Bjarni Benediktsson, affaibli par les affaires, a donc limité la casse. Son premier poursuivant, le mouvement Gauche-Verts pourtant très haut dans les sondages n’obtient, lui, que 11 sièges et n’effectue pas la percée espérée. Pas de majorité donc, et le Parti de l’indépendance, vainqueur, devra sûrement former un gouvernement de coalition.

    Avec notre correspondant à Reykjavík,  Jérémie Richard

    Les résultats n’étaient encore que provisoires samedi soir, mais les militants du Parti de l’indépendance ne pouvaient contenir leur joie. Le Premier ministre islandais sortant et leader du parti conservateur, Bjarni Benediktsson, même affaibli commençait aussi à savourer la victoire :

    « Nous faisons mentir les sondages. Il n’y a pas si longtemps, ils disaient que nous terminerions 2e. Ils disaient qu’il y aurait un gouvernement de gauche : il n’en est rien. Donc je ne peux pas être plus heureux », a déclaré le Premier ministre.

    Un succès qui s’est dessiné dans les derniers jours de campagne pour Magnus Sigurbjörnsson, un militant heureux. « L’actuel Premier ministre a subi de nombreuses attaques pendant les élections, mais il s’en est très bien sorti et nous pouvons appeler cela une victoire plutôt défensive », lance-t-il.

    Ce dimanche matin, les résultats officiels sont donc tombés : les conservateurs remportent à nouveau les législatives en Islande, mais perdent 5 députés en l’espace d’un an.

    Einar Thorlacius, avocat, est ravi du résultat, mais espère maintenant un gouvernement durable. « Cette élection n'était pas du tout nécessaire et il est hors de question de voter chaque année. J'espère donc que nous aurons un peu plus de stabilité politique désormais, mais je suis plutôt pessimiste à ce sujet », dit-il.

    Depuis dix ans, aucun gouvernement n’est allé au terme du mandat de quatre années pour lesquelles il avait été élu.

    ► (Re) lire : Les Islandais retournent aux urnes pour la deuxième fois en moins d’un an

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.