GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Paradise Papers: l’île de Man, au cœur de l’évasion fiscale

    media Lîle de Man est une petite dépendance de la couronne britannique, dans la mer d'Irlande. Elle est au cœur des récentes révélations d'optimisation fiscale. Paul ELLIS / AFP

    Les révélations des Paradise Papers ont mis en lumière les pratiques fiscales des grandes sociétés et des super riches, facilitées par de petits territoires très accommodants. Mais si dans l'esprit de l'opinion publique les paradis fiscaux sont surtout des îles lointaines aux paysages exotiques, la réalité est plus complexe. Cette fois, les documents publiés montrent que plusieurs îles dépendant de Londres, au cœur de l'Europe, sont un rouage essentiel de l'évasion fiscale. Eclairage sur ces dépendances de la couronne britannique.

    Avec notre correspondante à LondresMuriel Delcroix

    Battue par les vents de la mer d'Irlande, l'île de Man est loin de l'image traditionnelle du havre paradisiaque. Pourtant, depuis 2011, elle est devenue un point de passage privilégié pour riches propriétaires de jets privés en leur permettant de contourner la TVA en Europe.

    Ce petit territoire de moins de 100 000 habitants a beau être une possession de la couronne britannique, il est doté de ses propres lois et son gouvernement. Il ne fait partie ni du Royaume-Uni ni de l'Union européenne. S'il appartient à l'union douanière, il échappe aux réglementations fiscales européennes, tout comme les îles anglo-normandes de Jersey et Guernesey à quelques kilomètres des côtes françaises.

    Ces autres dépendances de la couronne ont elles aussi développé une fiscalité très accommodante puisque l'impôt sur les sociétés y est quasiment inexistant. Critiqué par l'Union européenne pour n'avoir jamais empêché ces stratégies malgré son rôle de tutelle, le Royaume-Uni assure pourtant poursuivre le combat contre l'évasion fiscale entamé sous l'ancien Premier ministre, David Cameron.

    En réalité, Theresa May refuse d'exiger plus de transparence de la part de ces territoires et certains politiciens s'inquiètent également des velléités de Londres d'assouplir ses propres règles fiscales après le Brexit pour faire du Royaume-Uni un gigantesque paradis fiscal à son tour.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.