GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Borut Pahor, «le président Instagram», réélu à la tête de la Slovénie

    media Borut Pahor, après l'annonce des premiers résultats du second tour le donnant gagnant, à Ljubljana, le 12 novembre 2017. REUTERS/Srdjan Zivulovic

    Le président sortant, Borut Pahor, a remporté le second tour de l’élection présidentielle, dimanche 12 novembre en Slovénie. Il était opposé au maire de la ville de Kamnik, Marjan Šarec. Le chef de l’Etat, tellement connecté qu’on le surnomme « président Instagram », repart donc pour un second mandat de cinq ans.

    Lors du premier tour le 22 octobre, il avait obtenu 47% des voix. Sur 99% des bulletins dépouillés, dimanche, Borut Pahor, favori pour ce poste essentiellement honorifique, obtenait près de 53% des suffrages contre 47% pour son rival de 39 ans.

    Ses adversaires lui ont collé l'étiquette de populiste, son prédécesseur Milan Kucan l'a accusé d’avoir « banalisé » la fonction de président. A 54 ans, Borut Pahor, surnommé « Barbie » dans son pays, se flatte d’avoir plus de 40 000 abonnés sur Instagram. Il y poste souvent des images privées. On le voit tour à tour torse nu, en train de skier, en tenue d’agent de la voirie réparant une route, ou encore aux côtés du mannequin Naomi Campbell. Ses poses lui valent souvent d’être parodié par les internautes sous le mot clé #boruting.

    Borut Pahor a expliqué vouloir créer du lien avec la jeune génération méfiante envers la classe politique. Il entend aussi entretenir un lien direct avec la population slovène.

    Pour tenter de mobiliser des électeurs qui rechignent à se rendre aux urnes, il a, durant la campagne, parcouru plus de 700 km à pied, visitant quelque 280 localités. Comme lors du premier tour, ce scrutin a été encore marqué par une forte abstention.

    Veillant à entretenir de bonnes relations avec Berlin, mais aussi Moscou, Borut Pahor s’était un temps rêvé en organisateur de la première rencontre Trump-Poutine en Slovénie, pays de naissance de la First lady américaine. La proposition n’a pas été retenue. La première rencontre entre les deux hommes s’était finalement déroulée en Allemagne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.