GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Arabie saoudite a décidé d'accueillir des forces américaines (ministère saoudien)
    Europe

    Vingt-trois pays de l'UE renforcent leur coopération militaire

    media Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères de 23 pays européens signent un pacte de Coopération structurée permanente, le 13 novembre 2017 à Bruxelles. REUTERS/Emmanuel Dunand

    Une nouvelle étape a été franchie ce lundi 13 novembre à Bruxelles dans la construction d’une Europe de la défense. Vingt-trois pays de l’UE ont décidé de renforcer leur coopération militaire en créant une Pesco.

    Avec notre correspondante à Bruxelles, Joana Hostein

    En signant un pacte de Coopération structurée permanente (Pesco), les 23 pays ont fait un pas important vers une Europe de la défense. Les signataires se sont engagés à travailler ensemble pour développer de l'armement en commun : des chars, des drones, des satellites par exemple. Objectif : faire des économies et être moins dépendant des Etats-Unis en matière de défense.

    L'étape a été rendue possible par le départ des Britanniques toujours farouchement opposés à la construction d’une Europe de la défense. Pour le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, ce premier pas va maintenant devoir être suivi d'effet. « Il ne faudrait pas que ce soit comme les battlegroups qui ont été mis en place il y a déjà pas mal de temps et que l'on n'a pratiquement jamais utilisés parce que ce n'était jamais le bon moment, le bon endroit ou les bonnes circonstances », remarque Didier Reynders. Une allusion aux groupements tactiques européens, des unités de 1 500 hommes déployables en dix jours mises en place en 2004.

    Les Européens ont signé une série d’engagements pour dépenser mieux et éviter les doublons. Ils devront, par exemple, consacrer 20 % au minimum de leur budget défense aux équipements et 2 % au développement de technologies.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.