GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Suède: mobilisation d'artistes contre le harcèlement sexuel

    media En Suède, un pays connu comme le pays de l’égalité, notamment entre hommes et femmes, les révélations sur le harcèlement sexuel ont eu un important échos. Michel Setboun/Corbis via Getty Images

    La Suède est connue comme le pays de l’égalité, notamment entre hommes et femmes, mais c’est aussi l’un des pays où les révélations sur le harcèlement sexuel ont connu le plus d’échos. En un peu plus d’une semaine, les Suédois ont pu lire des pétitions signées par 700 actrices, 2 000 chanteuses ou musiciennes, 4 000 femmes travaillant dans le système judiciaire, 1 300 autres dans la politique, toutes victimes de harcèlement. A Stockholm, des actrices ont témoigné sur scène.

    Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

    Le théâtre de Södra, au centre de Stockholm, a vu défiler dimanche soir près de 200 actrices. Toutes ont lu des histoires vécues de harcèlement. Non pas la leur, mais celle de leur voisine, d’une autre actrice présente sur scène, afin que ces témoignages restent anonymes.

    En Suède, aussi, le silence n’est plus de mise. « Bien sûr j’ai été harcelé par des hommes à de nombreuses reprises. Comme je suis réalisatrice, on m’a fait comprendre que ce serait une bonne chose pour moi de faire des choses avec un homme en position de pouvoir, que ce serait bien pour ma carrière », témoigne Ninja Thyberg, une réalisatrice de 33 ans.

    Ces lectures, faites devant un public de politiciens, de professionnels, mais aussi devant la reine de Suède Sylvia, sont l’aboutissement d’une impressionnante mobilisation.

    Des milliers de femmes de tous les milieux ont témoigné dans la presse ou signé des pétitions. Un véritable raz de marée qui a impressionné Alexandra Pascalidou, chroniqueuse et écrivaine qui prépare un livre sur le harcèlement.

    « Ça peut sembler paradoxal que même en Suède, le pays de l’égalité, on ait un si gros problème. Ça choque le monde entier. On m’appelle du monde entier pour me dire : " c’est vraiment en train d’arriver, chez vous ? ". Je crois qu’on en train d’assister à la fin du patriarcat », souligne-t-elle.

    Ces actrices vont continuer de témoigner sur scène ce lundi, dans douze autres villes de Suède.

    à (re) lire : #Metoo: de Twitter à la «vie réelle»

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.