GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 24 Janvier
Jeudi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    A la Une: Mladic condamné au TPIY, réactions en Bosnie-Herzégovine et en Serbie

    media Ratko Mladic, à l'annonce du verdict de son procès au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, le 22 novembre 2017. ICTY/Handout via REUTERS

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

    Reconnu coupable de génocide, l’ancien chef militaire des Serbie de Bosnie-Herzégovine a été condamné à « la peine maximale », celle qu’attendaient les victimes. Les juges ont suivi le réquisitoire, qui estimait en décembre 2016 que « toute autre peine » serait « un affront » pour les victimes. L’énoncé du verdict a été suivi avec émotion en Bosnie-Herzégovine, notamment dans la ville martyre de Srebrenica, mais suscite des réactions bien plus contrastées en Republika Srpska et en Serbie.
    TPIY : Ratko Mladic condamné à la perpétuité, les réactions en Bosnie-Herzégovine et en Serbi
    Ratko Mladic
     : un verdict pour l’histoire, clap de fin pour le TPIY

    « Ni Ratko Mladić en tant qu’individu, ni les Serbes en tant que peuple ne sont responsables du génocide et des crimes de guerre en Bosnie-Herzégovine, mais bien l’armée de la Republika Srpska en tant qu’institution. » Le point de vue d’Edin Ramulić, militant des droits de l’homme à Prijedor, où sur quelque 3 200 personnes tuées par les forces serbes, plus de 770 sont toujours recherchées.
    Verdict Mladic : « L’armée de la Republika Srpska, responsable du génocide »

    Comment le colonel Ratko Mladic est-il devenu le chef des forces armées serbes de Bosnie-Herzégovine ? Comment a-t-il pu défier si longtemps la justice internationale ? De quelles protections jouissait-il à Belgrade ? Comment a-t-il finalement été arrêté ? Pourquoi son procès a-t-il été si long ? Des réponses à travers les archives du Courrier des Balkans.
    Procès Mladic : épilogue pour une cohorte de crimes, 16 ans de cavale et cinq ans de procès

    Dans les Balkans, on attendait depuis longtemps l’issue du procès de l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie-Herzégovine, accusé de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie. Un verdict qui divise, de nouveau.
    Procès Mladic : comment la Serbie et la Bosnie-Herzégovine se préparent-elles au verdict ?

    Mercredi 22 novembre, les juges de La Haye ont rendu leur verdict dans le procès Mladic. Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie va maintenant fermer ses portes. Créé alors que les combats faisaient encore rage, le TPIY avait pour objectif d’établir les faits pour permettre la justice et la réconciliation régionale. Quel est son bilan ?
    Crimes de guerre : le TPIY a-t-il contribué à réconcilier les Balkans ?

    Invitée à Belgrade à l’occasion du Salon du livre, Herta Müller, écrivaine roumaine de langue allemande, prix Nobel de littérature, a choqué l’opinion serbe, en justifiant les bombardements de l’Otan et la guerre comme solution aux problèmes politiques. L’écrivain Božidar Stanišić revient sur ses déclarations et les polémiques qu’elles ont suscitées.
    Polémique en Serbie : le monde selon Herta Müller

    Ils sont près de 150 migrants à survivre dans le froid aux alentours de la petite ville serbe de Šid, à proximité de la frontière croate. Certains d’entres eux sont bloqués depuis un an, se nourrissant grâce à l’aide de quelques ONG. Tous espèrent un jour traverser illégalement les barrières érigées par l’Union européenne. Le reportage de nos envoyées spéciales.
    À Šid, avec les réfugiés dans les limbes de la frontière serbo-croate

    En Croatie, plus de 500 000 personnes vivent avec un handicap, et 20% d’entre elles sont en situation de pauvreté. Exclusion du système scolaire, discriminations à l’emploi, difficultés d’accès aux soins de santé et à faire valoir ses droits sociaux... Dans son dernier rapport, la Défenseure des droits des personnes souffrant de handicap dresse « une radiographie des problèmes auxquels sont confrontés quotidiennement les personnes handicapées et leur famille » et dénonce un État qui échoue à remplir ses obligations.
    Croatie : les handicapés encore et toujours délaissés

    Matériel hors d’usage, traitements onéreux, manque de greffes, la situation des malades des reins est indécente en Bosnie-Herzégovine. Las d’être ignorés, ces derniers ont décidé de se battre. Manifestations, plateaux télévisés, ils se sont même mis en danger de mort pour alerter les autorités. Mardi, une loi sur la transplantation d’organes devrait être adoptée, avec l’espoir d’un jour retrouver une vie « normale ». Reportage.
    Santé en Bosnie-Herzégovine : les malades des reins en manque de greffes

    Mis en cause pour son manque d’action contre le crime organisé et le trafic de cannabis, le Premier ministre albanais a envoyé une mise au point à ses homologues européens. Il explique que son pays prend « toutes ses responsabilités » dans la lutte contre la production et le trafic de drogue, et mérite donc d’entamer ses négociations d’adhésion.
    Selon Edi Rama, l’Albanie ne serait plus la « capitale européenne du cannabis »

    Envoyés au Royaume-Uni pour participer à des entraînements organisés par l’Otan, dont l’Albanie est membre depuis 2009, quatre membres des forces spéciales ne sont pas revenus dans leur caserne. Des désertions qui embarrassent le gouvernement et l’état-major albanais.
    Albanie : quatre soldats se font la malle lors d’un entraînement de l’Otan au Royaume-Uni

    Comment expliquer les inondations meurtrières qui ont touché, le 15 novembre, la grande banlieue populaire d’Athènes ? Les pouvoirs publics sont-ils responsables ? Quatre scientifiques tentent de décrypter les causes de la catastrophe et d’apporter des solutions pour qu’elle ne se reproduise pas.
    Mortelles inondations en Grèce : « cela pourrait se reproduire n’importe quand »

    L’île de Susak et ses 120 derniers habitants sont-ils condamnés à mourir ? L’hiver, quand les touristes sont partis, les cafés et l’unique boulangerie ferment leurs portes et les soins médicaux manquent pour les plus fragiles. Mais les traditions et l’histoire de ce bout de caillou perdu dans l’Adriatique se maintiennent malgré tout. Jusqu’à quand ?
    Croatie : l’île de Susak va-t-elle finir par être abandonnée des hommes ?

    La municipalité de Sofia veut changer son image de marque. Alors que la Bulgarie va prendre la présidence tournante de l’UE au premier semestre 2018, la capitale a décidé de « cacher ces Roms que les Européens ne sauraient voir ».
    Bulgarie : les charrettes des Roms vont disparaître du centre de Sofia

    Il avait presque disparu des foyers macédoniens. Mais le madžun de la région de Tikveš est de retour, apprécié pour son goût et ses vertus médicinales. Cette sorte de jus de raisin cuit au feu de bois nécessite une préparation minutieuse, mais le madžun aide à passer toutes les rigueurs de l’hiver.
    Gastronomie en Macédoine : le madžun, à consommer sans modération !

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.