GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 24 Juillet
Mercredi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Emmanuel Macron fait face à sa plus grave crise depuis le début de son mandat. Son ministre de l'Intérieur était ce matin entendu par la commission des Lois de l'Assemblée nationale, réunie en commission spéciale dans l'affaire Benalla, du nom de ce conseiller à l'Elysée filmé en train de malmener des manifestants sans accréditation policière lors du défilé du 1er-Mai.

    Dernières infos
    Europe

    Crise politique en Allemagne: Merkel privilégie une alliance avec les sociaux-démocrates

    media La chancelière Angela Merkel, à Bruxelles, le 24 novembre 2017. REUTERS/Virginia Mayo

    Plus question de nouvelles élections pour Angela Merkel. Depuis que le SPD a signalé être finalement prêt à entamer des discussions politiques, Angela Merkel mise sur la formation rapide d'un nouveau gouvernement de grande coalition.

    Avec notre correspondante à BerlinNathalie Versieux

    Angela Merkel était ce samedi dans son fief électoral à Kühlungsborn, sur les bords de la Baltique. Deux mois après les législatives, elle a insisté sur la nécessité de parvenir rapidement à un accord avec les sociaux-démocrates.

    « L'Europe a besoin d'une Allemagne forte, a insisté la chancelière. Des négociations avec le SPD doivent être menées sur la base du respect mutuel ».

    Angela Merkel a profité de l'occasion pour rappeler les priorités de son parti chrétien-démocrate lors des négociations à venir : l'équilibre budgétaire, l'abandon progressif du très impopulaire impôt solidarité au profit de l'ex-RDA et une augmentation des allocations familiales.

    Un accord avec le SPD sera difficile à trouver. Laminés par quatre années de Grande Coalition, les sociaux-démocrates voulaient se régénérer sur les bancs de l'opposition. « Nous avons fait du bon travail ensemble » a insisté Angela Merkel avant de regretter que le SPD n'ait pas un commentaire positif sur le travail effectué en commun.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.