GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
Aujourd'hui
Samedi 28 Avril
Dimanche 29 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le président sud-coréen espère conclure un «accord audacieux» au sommet intercoréen
    Europe

    Catalogne: Puigdemont lance sa campagne pour les régionales depuis la Belgique

    media Carles Puigdemont lors du lancement de sa campagne pour les régionales catalanes, à Oostkamp (Belgique), le 25 novembre 2017 REUTERS/Yves Herman

    Les élections régionales du 21 décembre en Catalogne, devront permettre de « ratifier » la volonté des Catalans de vivre dans un Etat indépendant, a déclaré samedi depuis la Belgique le président destitué de cette région Carles Puigdemont, en présentant sa liste.

    Lors du référendum d'autodétermination du 1er octobre, « nous les Catalans avons démontré au monde que nous avons la capacité et la volonté de devenir un Etat indépendant. Et le 21, nous devons le ratifier », a-t-il déclaré.

    Carles Puigdemont a ainsi lancé samedi sa campagne électorale depuis un hôtel de la périphérie de Bruges dans le nord-ouest de la Belgique, où il a trouvé refuge.

    Libre sous conditions

    M. Puigdemont s'est exilé avec quatre de ses anciens « ministres » dans la capitale de l'UE, où il est libre sous conditions. La justice belge examine actuellement le mandat d'arrêt émis contre lui par l'Espagne.

    Le 27 octobre, le Parlement catalan avait voté pour l'indépendance de la Catalogne, une déclaration unilatérale suivie de la mise sous tutelle de la région par le gouvernement central, provoquant une des pires crises politiques en Espagne depuis que le pays est redevenu démocratique en 1978.

    Alors que plus de la moitié de l'exécutif catalan est en détention provisoire pour « rébellion » et « sédition », les partis sécessionnistes ont accepté de participer aux élections régionales convoquées pour le 21 décembre par Madrid.

    « Ce sont les élections les plus importantes de notre histoire, qui écriront la chronique du siècle », a déclaré Carles Puigdemont.

    Des indépendantistes en ordre dispersé

    Il s'en est pris au manque d'unité entre partis indépendantistes, qui se présentent en ordre dispersé aux élections.

    «  C'est le moment de la Catalogne, pas des partis politiques », a asséné le leader catalan. « C'est le moment de la transversalité et de l'unité », a-t-il poursuivi, estimant que son parti, le PDeCAT, était la force politique qui avait le mieux saisi la situation.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.