GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Avril
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    France: Abdelkader Merah reconnu coupable de «complicité» et condamné à 30 ans de réclusion criminelle
    Dernières infos
    Europe

    [Reportage] Russie: une loi inquiète les médias étrangers

    media Capture d'écran du site internet de Radio Svoboda (Radio Liberté), radio en langue russe financée par les Etats-Unis https://www.svoboda.org

    En Russie, la Chambre haute du Parlement a adopté cette semaine une loi permettant de classer des médias comme «agents de l'étranger», en réaction à l'obligation faite à la chaîne russe RT (Russia Today) de s'enregistrer sous cette appellation aux Etats-Unis. Deux médias américains ont déjà reçu un avertissement de la part des autorités russes : Voice of America et Radio Svoboda. Reportage.

    Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

    C’est l’un des premiers médias qui pourrait être visé par la nouvelle loi et par ce statut « d’agent de l’étranger ». A Radio Svoboda, les journalistes sont inquiets.

    « En Russie, le terme "agents de l’étranger" a une connotation très négative, explique Mariana Torocheshnikova, présentatrice d'une émission hebdomadaire consacrée aux questions juridiques. Agents de l’étranger égale "espion" dans l’esprit des gens, et cela pourrait susciter de l’hostilité à notre encontre. D’autant que tout cela est renforcé par les médias et la propagande. »

    Dans les locaux de Radio Svoboda, les journalistes préparent l’édition du soir. Au sommaire, le sommet de Sotchi consacré à la Syrie. Pour Eugénia Nazarets, directrice adjointe de la rédaction, il faut continuer à travailler comme à l’ordinaire.

    « Nous ne changerons rien à notre façon de faire : notre mission c’est d’informer et donner des points de vue différents. Et cela de façon indépendante : jamais depuis que je travaille ici je n’ai reçu de consigne de la part du gouvernement américain. »

    Pour l’heure, les journalistes de Radio Svodoba sont dans l’incertitude la plus totale. La loi votée par la Douma doit être encore promulguée par Vladimir Poutine. Ce sera ensuite au ministère de la Justice de faire la liste des médias qui seront concernés par la nouvelle législation.

    →(Re)lire: Russia Today, «agent de l'étranger» aux Etats-Unis: Moscou va riposter

     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.