GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: Saakachvili monte au créneau et appelle à manifester contre Porochenko

    media L'ex-président géorgien et opposant politique en Ukraine, lors d'une manifestation devant le Parlement à Kiev, le 7 novembre 2017. REUTERS/Valentyn Ogirenko

    C'est une nouvelle étape dans la radicalisation du mouvement d’opposition en Ukraine. Mikheïl Saakachvili, ancien président géorgien aujourd’hui au coeur du mouvement, organise ce dimanche 3 décembre une grande manifestation à Kiev. Il compte également lancer une procédure de destitution populaire de son adversaire, le président Petro Porochenko.

    Avec notre correspondant à Kiev,  Sébastien Gobert

    « Si nous n’arrêtons pas Porochenko et ses acolytes maintenant, nous trahissons ceux qui sont tombés pendant la révolution et la guerre à l’Est. Et pire, nous perdons notre pays. » Le Géorgien Mikheïl Saakachvili se voit depuis des mois comme l’opposant n°1 à Petro Porochenko. Il en appelle à la rue pour destituer le président ukrainien.

    La rue et la Toile. Des pétitions en ligne exigent des parlementaires qu’ils se saisissent de la question. Mikheïl Saakachvili est vite taxé de populisme et critiqué pour mener une vendetta personnelle contre Petro Porochenko afin d’éviter son extradition vers sa Géorgie natale.

    Dérive autoritaire

    L’agitation de l’opposition trahit néanmoins une inquiétude réelle de la société civile vis-à-vis de la lenteur des réformes et d’une dérive autoritaire de l’exécutif. Petro Porochenko et ses proches sont aussi accusés de vouloir étouffer la lutte anti-corruption.

    Quatre ans après la « révolution de la dignité », la contestation vis-à-vis de l’élite politique est de nouveau très vive, même si la mobilisation populaire reste très faible. C’est donc une journée déterminante qui commence dans la capitale ukrainienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.