GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Ukraine: l'ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili arrêté

    media Des partisans de Mikheïl Saakachvili se réchauffent autour d'un braséro devant la maison d'arrêt où est détenu l'ancien président géorgien, le 9 décembre 2017. REUTERS/Valentyn Ogirenko

    Mikheïl Saakachvili a été arrêté vendredi 8 décembre, à Kiev. L'ancien président géorgien, devenu opposant politique en Ukraine, était visé par un ordre d'arrestation depuis le 5 décembre. Ce jour-là, des centaines de manifestants l’ont tiré à main nues d'un fourgon de police. Cette fois, il est en maison d'arrêt. Ses partisans le considèrent comme un prisonnier politique du Président Petro Porochenko.

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    « Mikheïl Saakachvili va bien. Ses conditions de détention sont acceptables ». Par ces mots, un des avocats du Géorgien vient confirmer qu'il est bien en détention et qu'il va y rester jusqu'au lundi 11 décembre au moins. Il sera ensuite transféré dans une autre prison et un tribunal décidera de son sort. Le Procureur général a d'ores et déjà demandé son assignation à résidence.

    Mikheïl Saakachvili a été arrêté alors qu'il se rendait dans l'appartement d'un ami, dans le centre de Kiev. La foule de partisans qui l'avait sauvé quelques jours auparavant n'était pas à ses côtés. A l'annonce de sa capture, les appels à venir le sortir de prison se sont multipliés. Mais au plus tard de la nuit, ils ne sont qu'à peine deux cents militants, qui se réchauffent auprès de braseros de fortune.

    Tous sont persuadés que l'arrestation est illégale et entendent lutter contre l'autoritarisme et la corruption de Petro Porochenko. Mikheïl Saakachvili annonce de son côté entamer une grève de la faim et appelle ses partisans à une manifestation spectaculaire le 10 décembre. C'est un nouveau week-end de tous les dangers qui s'ouvre en Ukraine.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.