GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le Canada autorise la ventes d'armes à l'Ukraine

    media Malgré les accords, les affrontements se poursuivent entre les séparatistes et les pro-russes à l'est de l'Ukraine. REUTERS/Gleb Garanich

    La guerre en Ukraine va-t-elle changer de visage ? C’est en tout cas la question que l’on peut se poser, après que les autorités canadiennes ont autorisé les ventes d’armes à l’Ukraine, en conflit avec les séparatistes soutenus par Moscou. Il s’agit là d’une première, car les Occidentaux s’étaient contentés jusqu'ici de fournir des instructeurs ainsi que du matériel militaire non létal. On va désormais scruter de près les prochaines décisions de Washington, car les Américains sont également tentés, à leur tour, de sauter le pas.

    Avec notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan

    Le 23 novembre 2017, la Chambre des communes d’Ottawa décidait de donner son feu vert aux fabricants d’armes canadiens, qui sont désormais autorisés à vendre des armes à l’armée ukrainienne. Mais c’est seulement hier, jeudi 14 décembre, que le gouvernement a rendu cette décision publique.

    Il aura fallu deux ans de discussions au plus haut sommet de l’Etat canadien ppour aboutir à ce résultat. A Kiev, on considère cette décision comme une grande victoire diplomatique : Il faut dire que le Canada, qui abrite une large diaspora ukrainienne, est le principal allié de l’Ukraine dans la communauté internationale.

    Ottawa est à la manoeuvre

    Sur ce dossier très sensible, Ottawa a pris l’initiative, mais les Américains pourraient très bientôt embrayer à leur tour. En effet, en novembre, le Pentagone a élaboré un plan de livraisons d’armes et de missiles à l’Ukraine, d’une valeur de 47 millions de dollars. Pour que ce plan soit mis en oeuvre, il ne manque plus que la signature de Donald Trump.

    Le représentant des Etats-Unis pour l’Ukraine, Kurt Volker, mise sur un rééquilibrage des forces en présence : selon lui, livrer des armes modernes à l’Ukraine ne risque en aucun cas de provoquer une escalade du conflit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.