GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Catalogne: les indépendantistes font campagne sans leur leader

    media Marta Rovira et Carme Forcadell, deux leaders indépendantistes, devant un portrait d'Oriol Junqueras, lors d'un meeting à Barcelone, le 16 décembre 2017. REUTERS/Jon Nazca

    Week-end décisif en Catalogne, à quatre jours des élections régionales du 21 décembre. Les enjeux sont de taille pour les différents partis politiques car les derniers sondages donnent le camp des unionistes et celui des séparatistes au coude-à-coude. Samedi, plusieurs formations politiques, comme le parti de la gauche républicaine, organisaient leur événement de milieu de campagne devant plusieurs milliers de militants.

    Avec notre correspondante à Barcelone,  Leticia Farine

    Le meeting d’Esquerra Republicana, le parti de la gauche républicaine, s’est déroulé sur l’esplanade de Born, un lieu emblématique de Barcelone, situé à quelques mètres seulement du Parlement régional.

    L'occasion de rendre un hommage solennel à Oriol Junqueras, le leader du parti actuellement derrière les barreaux. Accusé de « sédition », de « rébellion » et de « malversation », le numéro un de la liste d’Esquerra Republicana ne pourra vraisemblablement pas être investi comme président de la Generalitat.

    Ce dernier a tout de même trouvé le moyen d’être présent lors de cet acte de campagne puisqu’une lettre qu’il a écrite en prison a été lue devant les militants et un enregistrement audio leur a également été diffusé. En signe de respect, une chaise vide surmontée d’un ruban jaune indépendantiste a été laissée libre au premier rang. Si le parti décide d’encenser Oriol Junqueras à chaque nouveau meeting, c’est qu’il a du mal à imposer Marta Rovira, sa numéro deux, comme tête de liste de la coalition Esquerra Republicana-Catalunya Sí.

    Aujourd’hui, quatre autres partis organiseront à leur tour leur meeting de milieu de campagne.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.