GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le passeport britannique retrouvera sa couleur bleue marine après le Brexit

    media Photographie d'un ancien passeport britannique, qui sera remis au goût du jour. Reuters/Home Office/Crown Copyright/Handout

    Le gouvernement a annoncé en fin de semaine qu’à partir du mois d’octobre 2019, en cas de renouvellement ou de demande de nouveaux passeports, les Britanniques recevront un nouveau type de document, plus sécurisé, mais surtout aux couleurs du Royaume-Uni.

    Avec notre correspondante à Londres,  Marina Daras

    Rien ne les y obligeait, et pourtant le Royaume-Uni avait décidé en 1988 d’adopter la couleur bordeaux, signe d’appartenance à l’Union européenne. Mais à l’heure où le pays se désolidarise petit à petit du bloc européen, ce nouveau passeport a été annoncé par les pro-Brexit comme le symbole même de la reprise du pouvoir national.

    Un signe d’indépendance et de souveraineté qui n’enchante pas tous les Londoniens. Florilège :

    « Ah oui j’en ai eu un, il y a longtemps. Mais ça n’a aucune importance, ce qui m’inquiète c’est que notre pays tourne le dos à l’Europe. C’est le symbole d’un état d’esprit fermé et stupide. »

    « Un passeport, ça n’a pas l’air important, mais ça représente l’ancien Royaume-Uni, le Royaume-Uni impérialiste. C’est vraiment dangereux et dégoûtant. Je ne veux pas faire partie de ce pays. »

    « C’est ce qu’il nous permet de faire qui est important, pas sa couleur. De pouvoir voyager partout, aller d’un pays à un autre sans problème, c’est ça qu’on voudrait retrouver. Je vais à New York là, tout le monde se fiche de savoir si mon passeport est bleu ou bordeaux. »

    « Cet argent on pourrait le dépenser pour des choses tellement plus importantes. Il devrait aller dans les logements sociaux et la protection sociale. »

    Le passeport britannique est actualisé tous les cinq ans pour des raisons de sécurité, mais le changement de couleur et de design risque de coûter très cher en livres sterling.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.