GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Mardi 23 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 25 Octobre
Vendredi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Espagne: la crise en Catalogne aurait couté «1 milliard d’euros»

    media Un drapeau catalan isolé sur une chaise d'un meeting du Parti socialiste de Catalogne, à Barcelone, le 17 décembre 2017. REUTERS/Albert Gea

    La crise politique a coûté « un milliard d'euros » à la Catalogne, région autonome d'Espagne. C'est en tout cas l'estimation donnée par le ministre de l'Economie espagnol, lundi 1er janvier. Madrid, qui dit s'attendre au ralentissement de la croissance régionale au quatrième trimestre 2017. Malgré l'organisation d'élections le 21 décembre dernier, les conséquences de la tentative de sécession en octobre continuent de peser sur la confiance des acteurs économiques.

    Une croissance ralentie de 0,4 à 0,5 % au quatrième trimestre, ce n’est pas anodin pour une région qui fournit 19 % du PIB national. Voilà pourquoi le ministre espagnol de l’Économie, Luis de Guindos, estime ce lundi à « un milliard d’euros » le coût de la crise catalane. Il met en cause l’inquiétude énorme et la perte de confiance générées, d’après lui, par les décisions du gouvernement de Carles Puigdemont, destitué en octobre avant que Madrid ne reprenne partiellement le contrôle de la région autonome.

    Selon les données officielles publiées juste avant les élections du 21 décembre, plus de 3 000 entreprises ont transféré leur siège social hors de la Catalogne, en raison de l’incertitude juridique qui entoure la région. 46 % des patrons catalans ont gelé leurs investissements et 25 % embaucheront moins que prévu.

    Le tourisme, un secteur très affecté

    Le tourisme, dont le chiffre d’affaires a fortement chuté depuis octobre, est l’un des secteurs les plus affectés. Plus de 400 000 personnes travaillent dans ces secteurs, souvent en contrat précaire.

    Pour le moment, on ne mesure pas d’impact au niveau national. Madrid s’attend toujours à une belle année 2018, mais a quand même vu ses prévisions de croissance à la baisse. Cela va beaucoup dépendre du futur gouvernement catalan, dont la formation est toujours incertaine.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.