GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 27 Avril
Samedi 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Ukraine: vague d'indignation après le meurtre d'une avocate

    media Un prêtre orthodoxe tient un portrait de l'avocate assassinée, mardi 2 janvier 2018 à Kiev. cases of people with connections in the upper echelons of power.

    Mouvement de colère à Kiev, après le meurtre d'une avocate ukrainienne qui s'était démenée pendant deux ans pour obtenir justice suite à la mort de sa soeur. Des centaines de manifestants à Kiev ont accusé les autorités de ne pas avoir pris de précautions suffisantes pour protéger la victime, et de réagir mollement suite au drame. Dès le début de l'année, c'est un nouveau test pour le gouvernement issu de la Révolution de 2014.

    Avec notre envoyé spécial à LvivSébastien Gobert

    A 38 ans, Iryna Nozdrovska s'était fait remarquer dans les médias pour sa détermination à obtenir justice, dans une Ukraine gangrenée par un système judiciaire corrompu et sélectif. Sa soeur avait été tuée en 2015. La culpabilité du meurtrier est clairement reconnue. Mais lui étant le fils d'un juge, il avait fallu attendre fin 2017 pour qu'il soit condamné à une peine de prison.

    Le 27 décembre, Iryna Nozdrovska se réjouissait que le tueur ait perdu un recours en appel. Le lendemain, elle disparaissait. La police a retrouvé son corps dans une rivière près de la capitale. Les meurtriers ne sont pas identifiés, mais l'affaire est vite devenue très politique. Elle trahit les craintes vis-à-vis d'une hausse de la criminalité violente en Ukraine, mais aussi la défiance populaire vis-à-vis des forces de l'ordre.

    Les manifestants à Kiev ont critiqué le ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov, pour ne pas avoir mis la victime sous protection, malgré de nombreuses menaces de mort. Ils s'inquiètent que l'enquête n'aboutisse pas, en raison de blocages politiques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.