GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 27 Septembre
Vendredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Géorgie: l’ancien président Mikheïl Saakachvili condamné à trois ans de prison

    media Mikheïl Saakachvili, le mercredi 25 octobre 2017, alors qu'il appelait à une nouvelle manifestation contre le président ukrainien Petro Porochenko. REUTERS/Valentyn Ogirenko

    Un tribunal de Tbilissi a rendu publique, ce vendredi matin 5 janvier, la condamnation de l’ancien président de la Géorgie Mikheïl Saakachvili à trois ans de prison ; une condamnation par contumace, celui-ci résidant aujourd’hui en Ukraine et n’ayant pas remis les pieds dans son pays depuis la fin de son second mandat, en novembre 2013. Mikheïl Saakachvili, connu pour son esprit révolutionnaire pro-occidental et son opposition à ce qu’il appelle l’impérialisme russe, dénonce un verdict politiquement motivé.

    Avec notre correspondant à Tbilissi, Régis Genté

    C’est la première condamnation dont fait l’objet celui qui a présidé la Géorgie de 2004 à 2013. Un tribunal de Tbilissi, capitale de la Géorgie, ancienne république soviétique, a donc enfin rendu son verdict : Mikheïl Saakachvili a été condamné à trois ans de prison ferme pour abus de pouvoir.

    L’affaire pour laquelle il est condamné est celle du pardon qu’il a accordé, sans la consultation de la commission de pardon, dans le cas de quatre hauts responsables de la police accusés du meurtre en 2006 d’un banquier, Sandro Girgvliani. Mikheil Saakachvili, 50 ans, dénonce un verdict politique.

    Il estime que celui qui règne de façon informelle sur le pays, l’oligarque Bidzina Ivanichvili, répond à une forme de commande de la part de la Russie, où il a fait fortune dans les années 1990-2000.

    Ce jugement intervient aussi à un moment où Mikheïl Saakachvili est en pleine guerre avec Petro Porochenko. Le président de l’Ukraine l’a nommé gouverneur de la région d’Odessa, en mai 2015, avec pour mission d’y mettre à profit son expérience de réformateur de la Géorgie ; un poste dont il a démissionné, estimant que Porochenko ne fait que recréer une oligarchie en Ukraine et qu’il s’est entendu avec le pouvoir géorgien pour le faire extrader dans sa patrie d’origine.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.