GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Royaume-Uni: le NHS, un système de santé au bord de l’explosion

    media Le 4 mars 2017 des milliers de Britanniques manifestaient à Londres contre la dégradation du système de santé. W Szymanowicz/Barcroft Images / Barcroft Media via Getty Images

    Au Royaume-Uni, l'épidémie annuelle de grippe continue de saturer le système de santé britannique, le NHS (National Health Service). Au bord de l'explosion, le NHS avait déjà annoncé il y a quelques jours qu'il allait devoir annuler et reporter au mois prochain près de 55 000 opérations chirurgicales non urgentes. Au point que la Première ministre Theresa May a dû présenter des excuses télévisées.

    Avec notre correspondante à Londres,  Marina Daras

    La crise d'hiver du NHS continue. Les services d'urgences qui fonctionnent déjà à flux tendus le reste de l'année ne peuvent tout simplement pas faire face à une augmentation subite de patients. Et pourtant, c'est un problème récurrent qui s'explique par les coupes budgétaires imposées par le gouvernement depuis plusieurs années.

    Avant 2010, le financement du NHS a augmenté à peu près en ligne avec la demande. Mais en sept ans, le budget n'a pas augmenté alors que la demande elle est croissante. À tel point que les experts de trois fondations pour la santé estiment que le NHS fonctionne avec un manque de 4,5 milliards d'euros.

    Les experts parlent également d'un manque cruel de personnel puisqu'il faudrait près de 86 000 professionnels de santé en plus pour assurer un service normal.

    Résultat, plus d'un patient sur huit qui arrive à l'hôpital dans une ambulance a dû faire face à un retard de plus de 30 minutes à son arrivée et des dizaines de milliers d'opérations et de procédures non urgentes pourraient être reportées au mois prochain.

    (Ré) écouter : Royaume-Uni: comment dépister certains cancers dans les centres commerciaux (Accents d'Europe)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.