GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    A la Une: célébrations pour la Republika Srpska en Bosnie-Herzégovine

    media Vue aérienne de Banka Luka où la fête nationale de la Republika Srpska a eu lieu sans l'accord de Sarajevo. Wikimedia Commons CC BY 3.0/Rade Nagraisalović

    Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.
     

    Trompettes et drapeaux pour la « fête nationale » des Serbes de Bosnie-Herzégovine

    Mardi, les autorités de Banja Luka ont de nouveau commémoré la création de la Republika Srpska, le 9 janvier 1992, une célébration pourtant interdite par la justice bosnienne. Des milliers de badauds se sont rassemblés dans la capitale de l'entité pour assister à la grande parade, écouter l'hymne serbe et le discours séparatiste du président Milorad Dodik.

    Retrouvez les dossiers Bosnie-Herzégovine : la Republika Srpska célèbre (encore) sa fête nationale au nez et à la barbe de Sarajevo et Bosnie-Herzégovine : Republika Srpska, le spectre de la sécession ?

    Bosnie-Herzégovine : Sarajevo a soif au milieu d'un château d'eau

    Le phénomène n'est pas nouveau mais il tend à s'aggraver. Ces derniers mois, les coupures d'eau se multiplient à Sarajevo, provoquant la colère des habitants de la capitale bosnienne. Mais pour moderniser les infrastructures, encore faudrait-il de l'argent et une politique libérée de la corruption et des intérêts partisans.

    Bosnie-Herzégovine : quand Dragan Čović faisait travailler des prisonniers de guerre

    Plus de deux décennies après la fin de la guerre en Bosnie-Herzégovine, la parole se libère sur le rôle trouble de Dragan Čović durant le conflit. L'actuel membre croate de la présidence collégiale aurait à l'époque forcé des prisonniers à travailler dans l'usine dont il était le directeur. Il aurait aussi autorisé l'expulsion d'opposants politiques des logements qu'ils occupaient.

    Après le TPIY : « les ONG font le travail des gouvernements »

    Alors que le TPIY, qui vient de fermer ses portes, a largement échoué dans sa contribution à la réconciliation régionale, des ONG de l'ancienne Yougoslavie ont lancé le projet d’une Commission régionale (REKOM) chargée d’établir les faits sur tous les crimes de guerre et toutes les violations des droits de la personne commis du 1er janvier 1991 au 31 décembre 2001. Entretien avec Ivan Đurić, le coordinateur de ce projet.

    Retrouvez le dossier TPIY : le bilan contrasté de la justice internationale

    Serbie: le métropolite Amfilohije tire à boulets rouges contre Vučić

    Le torchon brûle entre Aleksandar Vučić et l'Église orthodoxe serbe - du moins sa frange radicale menée par le métropolite Amfilohije du Monténégro, qui accuse le gouvernement de préparer la « trahison » du Kosovo. Dans une Serbie où l'opposition est presque réduite au silence, l'Église a-t-elle la prétention de jouer un rôle politique direct ?

    Kosovo : une délégation franco-allemande à Pristina pour recadrer le gouvernement sur le Tribunal spécial

    Les chancelleries occidentales intensifient leurs pressions sur le gouvernement du Kosovo. Une délégation franco-allemande est en effet en mission pour deux jours à Pristina pour répéter la nécessité de mettre en place un Tribunal spécial pour juger les crimes de l'UÇK.

    Retrouvez le dossier Crimes de guerre et trafic d'organes au Kosovo : «tout le monde était au courant »

    Roumanie : les partis de la minorité hongroise demandent à nouveau l'autonomie

    En ce début 2018, année du centenaire de la « Grande union » nationale, les trois principaux partis de la minorité hongroise de Roumanie ont lancé un appel commun en faveur d'une autonomie territoriale, administrative et culturelle.

    Salaires : la Roumanie qui rit et la Roumanie qui pleure

    Du simple au double. Le niveau moyen des rémunérations varient considérablement dans une Roumanie qui connaît pourtant une forte croissance. En tête du classement, on trouve Bucarest et les grands centres urbains de Transylvanie. Et tout en queue, des département ruraux comme ceux de Teleorman.

    Roumanie : transport de la mort pour animaux vivants

    La Roumanie est l'un des principaux exportateurs d'animaux vivants de l'Union européenne, principalement vers la Libye, la Jordanie et Israël. Mais les bêtes voyagent dans des conditions dramatiques, dans le froid ou la chaleur, sans eau et manquant d'air. C'est du moins ce que dénoncent des ONG, qui réclament d'urgence l'ouverture d'une enquête aux instances européennes.

    Albanie : à Tirana, quand l'immobilier va, tout va

    Urbanisation, spéculation immobilière, contradictions : la capitale est le miroir de l’Albanie en transition. Depuis des années, les immeubles y poussent comme des champignons et ce n'est pas prêt de s'arrêter : les prix continuent de flamber, dopés par une demande toujours aussi forte. Les grues et la poussière n'ont pas fini d'envahir les cieux de Tirana.

    Albanie : l'opposition s'unit contre Edi Rama en vue de former un « gouvernement anti-mafia »

    Le Parti démocratique (PD) et le Mouvement socialiste pour l'Intégration (LSI) ont annoncé la formation d'un front commun et de nouvelles manifestations pour en finir avec le gouvernement social-démocrate. Un an après le grand mouvement de l'hiver 2017, l'Albanie se prépare à une nouvelle crise politique sur fond de trafic de drogue et de corruption.

    « On versera de l'eau derrière eux » : le grand exode qui vide la Turquie

    Dans la tradition turque, on verse de l’eau derrière celle ou celui qui prend la route, pour apaiser la douleur de la séparation. Les départs ont été si nombreux ces derniers mois, que les trottoirs d'Istanbul en sont presque devenus glissants... L'autoritarisme croissant du régime depuis la tentative de coup d’État de juillet 2016 pousse des familles entières à chercher refuge à l'étranger.

    Grèce : musique d'émigrés et de déclassés, le rebetiko entre au patrimoine de l'Unesco

    Le rebetiko a été méprisé et même un temps interdit par les autorités avant de devenir l'emblème du folklore grec. Le 21 décembre, l'Unesco a classé au patrimoine mondial de l'humanité ce son des bas-fonds popularisé pendant l'entre-deux-guerres par les réfugiés d'Asie mineure. La consécration pour un répertoire qui conte l'exil, la vie canaille et les histoires d'amours contrariées.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.