GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 22 Janvier
Mardi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Autriche: manifestation d'ampleur contre la coalition droite/extrême droite

    media Sur les pancartes, on pouvait notamment lire «Détruisons le capitalisme, pas le climat», «Le climat avant le profit» ou encore «Ne laissons pas les nazis gouverner». REUTERS/Heinz-Peter Bader

    En Autriche, plus de 20 000 personnes, selon les estimations de la police, ont manifesté samedi 13 janvier dans les rues de Vienne pour protester contre le nouveau gouvernement. Le gouvernement du chancelier conservateur Sebastian Kurz, investi en décembre dernier qui compte six ministres d'extrême droite. Une alliance qui ne passe pas auprès d'une partie des Autrichiens. C'était la 3e manifestation d'ampleur, celle qui a rassemblé le plus de monde également.

    Avec notre correspondante à Vienne,  Isaure Hiace

    Les précédentes manifestations contre l'actuelle coalition n'avaient rassemblé que 5 000 personnes. Celle de samedi est donc un succès aux yeux des organisateurs.

    Côté manifestant, pourtant, certains doutent de l'efficacité d'un tel mouvement. « Je suis juste venu pour grossir le nombre de manifestants pour que les médias en parlent, mais je ne crois pas que cette manifestation changera les choses. Le changement viendra peut-être lorsque les gens verront les piètres actions du gouvernement », affirme Niko Kuna, un des manifestants.

    Les associations veulent, elles, organiser de nouveaux rassemblements dans les semaines à venir pour maintenir la pression sur le gouvernement. Mais pour Barbara Schwarz, membre d'une ONG qui vient en aide aux personnes précaires, il y a d'autres manières de résister, peut-être plus efficaces.

    « Je crois qu'il y a plusieurs manières de manifester. Dans mon ONG, par exemple, on explique aux élus locaux les problèmes que leurs politiques posent pour les gens. Cela prendra sans doute du temps, mais je crois qu'il faut montrer aux politiques les conséquences de leurs décisions pour les habitants, mais aussi pour la société tout entière », dit-elle.

    Dernier constat : les manifestants sont dix fois moins nombreux qu'en l'an 2000, lors de la dernière participation de l'extrême droite à un gouvernement. Certains s'en désolent, mais beaucoup affirment qu'ils continueront tout de même de manifester.

    (Re) lire : Autriche: l’annonce du nouveau gouvernement agite les réseaux sociaux

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.