GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: des bureaux de l'ONG russe Memorial incendiés dans le Caucase

    media Les locaux de l'ONG Memorial endommagés par un incendie à Nazran en Ingouchie le 17 janvier 2018. Human Rights Center Memorial/Handout via REUTERS

    En Russie, l'ONG Memorial a été visée par un incendie criminel. Une semaine après l'arrestation de son responsables en Tchétchénie, l'ONG affirme que deux inconnus ont volontairement mis le feu à ses bureaux en Ingouchie - autre république du Caucase russe. Une action dénoncée comme une nouvelle preuve des intimidations et des pressions exercées à l'encontre de Memorial.

    Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

    Les faits se sont déroulés dans la nuit, aux alentours de trois heures du matin. Selon Memorial, ce sont deux hommes le visage masqué qui ont mis le feu au local de l'ONG situé à Nazran, la principale ville d'Ingouchie. L'incendie n'a fait aucune victime, mais il intervient une semaine après l'arrestation en Tchétchénie, d'Oyoub Titiev, le responsable local de l'ONG.

    Pour Alexandre Tcherkassov, l'un des dirigeants de Memorial à Moscou, il s'agit donc d'une nouvelle tentative d'intimidation à l'encontre de son organisation. « Il y a une volonté évidente d'empêcher le travail des défenseurs des droits de l'homme dans le Caucase, affirme-t-il.  Cet incendie fait suite à des actions systématiques à l'encontre des militants dans la région. Il semble que les autorités locales ne tolèrent pas qu'il y ait des informations objectives en provenance de Tchétchénie. Toutes les sources d'information indépendantes sont qualifiées d'hostiles et tout est fait pour les faire taire : fabrication de preuves, saccages ou incendies de locaux, et meurtres. »

    Pour le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, il n'y a aucun lien entre l'arrestation d'Oyoub Titiev en Tchétchénie et l'incendie des bureaux de Memorial en Ingouchie. Pour sa part, l'ONG Amnesty International dénonce un climat permanent d'agressions et de harcèlement à l'encontre des militants des droits de l'homme dans le Caucase.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.