GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Mardi 25 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juin
Vendredi 28 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: Levada renonce à publier des sondages durant la campagne présidentielle

    media Un panneau publicitaire du candidat Poutine pour la campagne électorale russe de mars 2018, en janvier à Moscou. REUTERS/Sergei Karpukhin

    L’institut Levada, l’un des instituts de sondages les plus réputés de Russie et l'un des rares à être totalement indépendant du Kremlin, a décidé de renoncer à la publication de ses sondages et ce jusqu’à l’élection présidentielle qui aura lieu le 18 mars prochain. Il pourrait être menacé de fermeture s’il continuait à travailler en période électorale.

    Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

    Ses études et ses sondages sont régulièrement repris par la presse, et disséqués par les analystes politiques. Pourtant, l’institut Levada devra éviter de rendre public ses travaux durant toute la durée de la campagne présidentielle. L’institut a en effet été classé « agent de l’étranger » par les autorités russes en 2016.

    Or, selon son directeur Lev Gudkov, ce statut lui interdit toute interférence dans le processus électoral. « A cause de cette loi nous pouvons recevoir une amende, et la direction de l’institut pourrait même être poursuivi en justice, sous ce prétexte notre institut pourrait être liquidé, explique le directeur de Levada. Bien entendu je ne vais pas risquer l’existence de notre organisation pour publier nos sondages ! »

    « L’objectif des autorités, c’est de nous écarter du paysage, poursuit Lev Gudkov. Le Kremlin veut créer une atmosphère d’unanimité nationale autour de lui. Et par conséquent, toute information considérée comme alternative est éradiquée, mise à l’écart. »

    Durant la campagne électorale, les observateurs et la presse devront donc se passer des enquêtes effectuées par Levada. Si la victoire de Vladimir Poutine ne fait pas l’ombre d’un doute, l’incertitude demeure en revanche sur le taux de participation. Or, Levada était l’un des rares instituts de sondage qui prédisaient une forte abstention lors du scrutin du 18 mars.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.