GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Aujourd'hui
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Prêtres pédophiles aux Etats-Unis: le pape se dit «du côté des victimes» (Vatican)
    • Le Canadien Benjamin Smith, numéro 2 d'Air Canada, nommé directeur général d'Air France-KLM (direction)
    • Washington menace Ankara de nouvelles sanctions si le pasteur Brunson n'est pas libéré
    Europe

    Catalogne: le chef du Parlement propose Puigdemont à la présidence de la région

    media L'ancien président catalan Carles Puigdemont (g) lundi 22 janvier 2018, à l'université de Copenhague. Scanpix Denmark/via REUTERS

    Ce lundi, l'ancien président de la région catalane Carles Puigdemont s'est rendu à Copenhague, et ce malgré les menaces d'arrestation de Madrid. Plus tard dans la journée, un juge de la Cour suprême a refusé d'émettre un mandat d'arrêt européen à son encontre comme le souhaitait le parquet. La justice estimant que ce déplacement au Danemark était une « provocation » dans le cadre d'une stratégie visant à être investi président de la Catalogne depuis la Belgique où il est en exil depuis le mois d'octobre. C'est dans ce contexte compliqué que Carles Puigdemont a été désigné comme candidat à la présidence de la région.

    Avec notre correspondante à Barcelone,  Leticia Farine

    Après s’être entretenu avec les différents groupes parlementaires, le nouveau chef du Parlement, le séparatiste Roger Torrent, a estimé que Carles Puigdemont était « l’unique candidat » possible pour diriger la région.

    « Après avoir réfléchi à celui qui pourrait obtenir le plus de soutiens, je proposerai à la Chambre des députés, le député Carles Puigdemont comme candidat à la présidence de la région. Je suis conscient de sa situation personnelle et judiciaire. Tout comme des menaces qui pèsent sur lui. Mais je sais aussi qu’il a une légitimité absolue pour être candidat », affirme Roger Torrent.

    Poursuivi pour sédition, malversations et rébellion dans le cadre de la tentative de sécession du 27 octobre dernier, Carles Puigdemont risque jusqu’à 30 ans de prison. Il aimerait donc être investi à distance depuis la Belgique où il s’est exilé au mois d’octobre, mais le gouvernement espagnol et l’opposition ont déjà averti qu’ils s’y opposeraient.

    C’est ce qu’explique la porte-parole du parti socialiste catalan Eva Granados : « Nous allons demander au président du Parlement de revenir sur sa décision. C’est une mauvaise décision, qui ne respecte pas les règles, car il propose un débat d’investiture avec un candidat qui a volontairement décidé de ne pas être présent et qui a demandé à déléguer son vote. Si le président du Parlement ne revient pas sur sa décision, nous déposerons un recours devant la Cour Constitutionnelle, car nos droits auront été bafoués », dit-il.

    D’ici à la fin du mois, un débat sur la candidature à distance de Carles Puigdemont devrait avoir lieu lors d’une séance d’investiture au Parlement.

    (Re) lire : Catalogne: déplacement à risque pour Carles Puigdemont au Danemark

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.