GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Mahmoud Abbas appelle l'UE à reconnaître l'Etat palestinien

    media Mahmoud Abbas et Federica Mogherini à Bruxelles, ce lundi 22 janvier 2018. REUTERS/Yves Herman

    Après la décision des Etats-Unis de transférer leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, les Européens avaient déjà reçu le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu en décembre. Un mois plus tard, le jour même où le Vice-président américain confirmait devant la Knesset ce déménagement, ils ont accueilli à Bruxelles le président palestinien Mahmoud Abbas dans le cadre de la poursuite des efforts de l'UE pour relancer un processus de paix au point mort.

    Avec notre bureau à Bruxelles,

    Les Européens continuent officiellement à fonder leurs espoirs dans la reprise du processus de paix malgré la politique des Etats-Unis qui la remet en question. La haute représentante pour la politique extérieure de l'UE, Federica Mogherini, a martelé que l'Union continuait à préconiser une solution à deux Etats. Elle a demandé aux Palestiniens de prouver plus que jamais leur engagement en faveur des négociations.

    Pour Mahmoud Abbas, de son côté, l'Union européenne doit s'engager encore plus et de manière définitive. « Nous saluons les positions de l'Union européenne. Nous considérons l'Union européenne comme un véritable partenaire et ami et nous appelons donc ses Etats membres à reconnaître rapidement l'Etat de Palestine. Nous affirmons qu'il n'y a pas de contradiction entre cette reconnaissance et la reprise des négociations », a déclaré le président de l'Autorité palestinienne.

    Son appel n'a cependant pas suscité une adhésion particulière auprès des Européens qui ne souhaitent pas mettre le doigt dans un tel engrenage et proposent plutôt des projets économiques et commerciaux en soutien aux Palestiniens.

    (Re) lire : Conflit israélo-palestinien: Abbas réitère son refus d'une médiation américaine

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.