GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Aujourd'hui
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: l'organisation finançant le mouvement de Navalny menacée par la justice

    media Alexeï Navalny, à Moscou le 24 décembre 2017. REUTERS/Maxim Shemetov

    C'est un nouveau coup dur pour Alexeï Navalny, l'homme qui voulait défier Vladimir Poutine dans les urnes. Le principal opposant au président russe savait depuis plusieurs semaines qu'il ne serait pas autorisé à se présenter à l'élection de mars prochain. Mais depuis lundi 22 janvier, c'est désormais l'organisation qui finance sa campagne et son mouvement qui est menacée par la justice russe. Un tribunal de Moscou a en effet décidé de liquider cette organisation au motif qu'elle ne respectait pas la réglementation en vigueur.

    Avec notre correspondant à Moscou,  Daniel Vallot

    Ambiance des mauvais jours au « stab », le quartier général moscovite d'Alexeï Navalny. Dans la journée, la justice russe a ordonné la liquidation de la structure financière du mouvement. Aux yeux des partisans de l’opposant, c'est une décision purement politique destinée à briser leur organisation.

    « Cette décision n'a aucun fondement juridique. Il y a une volonté évidente de nous écraser, de nous éliminer, témoigne Dmitri Volov, responsable juridique au QG de Moscou. Ils utilisent différentes méthodes, et pas seulement des méthodes judiciaires. Ils arrêtent nos militants, ils perquisitionnent nos locaux, ils saisissent nos tracts. Et maintenant ils ont décidé de liquider notre structure financière. C'est elle qui nous permet de payer les salaires, de louer des locaux, d'imprimer nos documents. Sans elle, nous aurons beaucoup de mal à fonctionner. »

    La bataille juridique va se poursuivre dans les prochaines semaines, car les avocats d'Alexeï Navalny ont annoncé leur intention de faire appel de la décision de justice. Mais dans quelques jours c'est également dans la rue que la mobilisation se jouera. Dimanche prochain, Alexeï Navalny appelle tous ses partisans à manifester pour dénoncer une élection « factice » et pour appeler au boycott du scrutin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.