GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Séisme de magnitude 5,5 sur les côtes de Grèce (USGS)
    Europe

    Royaume-Uni: harcèlement sexuel au gala de charité

    media Les deux reporters du «Financial Times» qui s'étaient fait passer pour des hôtesses ont rapporté de nombreux actes de harcèlement sur les jeunes femmes invitées au gala du Presidents Club (Illustration/peinture: Suzanne et les vieillards). © VCG Wilson/Corbis via Getty Images

    Propositions déplacées, attouchements, mots obscènes, à Londres, un gala de charité réservé aux hommes fait scandale. L'événement est généralement gardé secret, mais deux journalistes du Financial Times ont réussi à s'infiltrer et révélé que les hôtesses mises à la disposition des invités avaient été harcelées sexuellement tout au long de la soirée. Quelques heures à peine après ces révélations, le Presidents Club a annoncé sa dissolution.

    Avec notre correspondante à Londres,  Muriel Delcroix

    Depuis 33 ans, le gala mondain du Presidents Club lève des millions de livres à destination d'organismes oeuvrant pour les enfants. Autre particularité, il est aussi interdit aux femmes. Les seules qui puissent y assister sont des hôtesses et pour les 130 jeunes femmes mises à disposition jeudi dernier des 360 invités, hommes d'affaires et financiers de haut vol, ce dîner de charité s'est transformé en cauchemar.

    Elles avaient pour consigne jeudi dernier de porter mini-jupe et large décolleté noir assortis de talons aiguille et maquillage sexy. A leur arrivée à l'hôtel Dorchester où se déroulait la soirée, leur portable avait été confisqué et elles avaient dû signer une clause de confidentialité.

    Durant le dîner, les deux reporters du Financial Times qui s'étaient fait passer pour des hôtesses ont rapporté de nombreux actes de harcèlement, du baiser forcé aux mains glissées sous les jupes en passant par des propositions de rejoindre les invités dans leur chambre.

    Unanimement fustigés, ces actes ont eu des conséquences immédiates : le Presidents Club a annoncé qu'il fermait ses portes et les organismes qui en avaient été bénéficiaires ont annoncé qu'ils restitueraient les dons reçus.

    Mais l'affaire provoque à nouveau un profond malaise en plein débat sur le comportement de ces hommes de pouvoir vis-à-vis des femmes alors que trois ministres accusés de harcèlement sexuel ont dû démissionner récemment.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.